La Bible

Psaumes, chapitre 73

Prospérité éphémère des méchants

 
Ps 37, 1 De David. Ne t'irrite pas contre les méchants, N'envie pas ceux qui font le mal.
Ps 49, 1 Au chef des chantres. Des fils de Koré. Psaume.
Jé 12, 1 Tu es trop juste, Éternel, pour que je conteste avec toi ; Je veux néanmoins t'adresser la parole sur tes jugements : Pourquoi la voie des méchants est-elle prospère ? Pourquoi tous les perfides vivent-ils en paix ?
Jn 13, 7 Jésus lui répondit : Ce que je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt.
[1] Psaume d'Asaph. Oui, Dieu est bon pour Israël, Pour ceux qui ont le cœur pur. [2] Toutefois, mon pied allait fléchir, Mes pas étaient sur le point de glisser ; [3] Car je portais envie aux insensés, En voyant le bonheur des méchants. [4] Rien ne les tourmente jusqu'à leur mort, Et leur corps est chargé d'embonpoint ; [5] Ils n'ont aucune part aux souffrances humaines, Ils ne sont point frappés comme le reste des hommes. [6] Aussi l'orgueil leur sert de collier, La violence est le vêtement qui les enveloppe ; [7] L'iniquité sort de leurs entrailles, Les pensées de leur cœur se font jour. [8] Ils raillent, et parlent méchamment d'opprimer ; Ils profèrent des discours hautains, [9] Ils élèvent leur bouche jusqu'aux cieux, Et leur langue se promène sur la terre. [10] Voilà pourquoi son peuple se tourne de leur côté, Il avale l'eau abondamment, [11] Et il dit : Comment Dieu saurait-il, Comment le Très haut connaîtrait-il ? [12] Ainsi sont les méchants : Toujours heureux, ils accroissent leurs richesses. [13] C'est donc en vain que j'ai purifié mon cœur, Et que j'ai lavé mes mains dans l'innocence : [14] Chaque jour je suis frappé, Tous les matins mon châtiment est là. [15] Si je disais : Je veux parler comme eux, Voici, je trahirais la race de tes enfants. [16] Quand j'ai réfléchi là-dessus pour m'éclairer, La difficulté fut grande à mes yeux, [17] Jusqu'à ce que j'eusse pénétré dans les sanctuaires de Dieu, Et que j'eusse pris garde au sort final des méchants. [18] Oui, tu les places sur des voies glissantes, Tu les fais tomber et les mets en ruines. [19] Eh quoi ! en un instant les voilà détruits ! Ils sont enlevés, anéantis par une fin soudaine ! [20] Comme un songe au réveil, Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image. [21] Lorsque mon cœur s'aigrissait, Et que je me sentais percé dans les entrailles, [22] J'étais stupide et sans intelligence, J'étais à ton égard comme les bêtes. [23] Cependant je suis toujours avec toi, Tu m'as saisi la main droite ; [24] Tu me conduiras par ton conseil, Puis tu me recevras dans la gloire. [25] Quel autre ai-je au ciel que toi ! Et sur la terre je ne prends plaisir qu'en toi. [26] Ma chair et mon cœur peuvent se consumer : Dieu sera toujours le rocher de mon cœur et mon partage. [27] Car voici, ceux qui s'éloignent de toi périssent ; Tu anéantis tous ceux qui te sont infidèles. [28] Pour moi, m'approcher de Dieu, c'est mon bien : Je place mon refuge dans le Seigneur, l'Éternel, Afin de raconter toutes tes œuvres.
Ps 72 - Ps 74
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible