La Bible

Psaumes, chapitre 18

Louanges après la délivrance

 
2S 22, 1 David adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül.
Ps 2, 1 Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples ?
[1] Au chef des chantres. Du serviteur de l'Éternel, de David, qui adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit : [2] Je t'aime, ô Éternel, ma force ! [3] Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur ! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri ! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite ! [4] Je m'écrie : Loué soit l'Éternel ! Et je suis délivré de mes ennemis. [5] Les liens de la mort m'avaient environné, Et les torrents de la destruction m'avaient épouvanté ; [6] Les liens du sépulcre m'avaient entouré, Les filets de la mort m'avaient surpris. [7] Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Éternel, J'ai crié à mon Dieu ; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles. [8] La terre fut ébranlée et trembla, Les fondements des montagnes frémirent, Et ils furent ébranlés, parce qu'il était irrité. [9] Il s'élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche : Il en jaillissait des charbons embrasés. [10] Il abaissa les cieux, et il descendit : Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds. [11] Il était monté sur un chérubin, et il volait, Il planait sur les ailes du vent. [12] Il faisait des ténèbres sa retraite, sa tente autour de lui, Il était enveloppé des eaux obscures et de sombres nuages. [13] De la splendeur qui le précédait s'échappaient les nuées, Lançant de la grêle et des charbons de feu. [14] L'Éternel tonna dans les cieux, Le Très Haut fit retentir sa voix, Avec la grêle et les charbons de feu. [15] Il lança ses flèches et dispersa mes ennemis, Il multiplia les coups de la foudre et les mit en déroute. [16] Le lit des eaux apparut, Les fondements du monde furent découverts, Par ta menace, ô Éternel ! Par le bruit du souffle de tes narines. [17] Il étendit sa main d'en haut, il me saisit, Il me retira des grandes eaux ; [18] Il me délivra de mon adversaire puissant, De mes ennemis qui étaient plus forts que moi. [19] Ils m'avaient surpris au jour de ma détresse ; Mais l'Éternel fut mon appui. [20] Il m'a mis au large, Il m'a sauvé, parce qu'il m'aime. [21] L'Éternel m'a traité selon ma droiture, Il m'a rendu selon la pureté de mes mains ; [22] Car j'ai observé les voies de l'Éternel, Et je n'ai point été coupable envers mon Dieu. [23] Toutes ses ordonnances ont été devant moi, Et je ne me suis point écarté de ses lois. [24] J'ai été sans reproche envers lui, Et je me suis tenu en garde contre mon iniquité. [25] Aussi l'Éternel m'a rendu selon ma droiture, Selon la pureté de mes mains devant ses yeux. [26] Avec celui qui est bon tu te montres bon, Avec l'homme droit tu agis selon la droiture, [27] Avec celui qui est pur tu te montres pur, Et avec le pervers tu agis selon sa perversité. [28] Tu sauves le peuple qui s'humilie, Et tu abaisses les regards hautains. [29] Oui, tu fais briller ma lumière ; L'Éternel, mon Dieu, éclaire mes ténèbres. [30] Avec toi je me précipite sur une troupe en armes, Avec mon Dieu je franchis une muraille. [31] Les voies de Dieu sont parfaites, La parole de l'Éternel est éprouvée ; Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui. [32] Car qui est Dieu, si ce n'est l'Éternel ; Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu ? [33] C'est Dieu qui me ceint de force, Et qui me conduit dans la voie droite. [34] Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, Et il me place sur mes lieux élevés. [35] Il exerce mes mains au combat, Et mes bras tendent l'arc d'airain. [36] Tu me donnes le bouclier de ton salut, Ta droite me soutient, Et je deviens grand par ta bonté. [37] Tu élargis le chemin sous mes pas, Et mes pieds ne chancellent point. [38] Je poursuis mes ennemis, je les atteins, Et je ne reviens pas avant de les avoir anéantis. [39] Je les brise, et ils ne peuvent se relever ; Ils tombent sous mes pieds. [40] Tu me ceins de force pour le combat, Tu fais plier sous moi mes adversaires. [41] Tu fais tourner le dos à mes ennemis devant moi, Et j'extermine ceux qui me haïssent. [42] Ils crient, et personne pour les sauver ! Ils crient à l'Éternel, et il ne leur répond pas ! [43] Je les broie comme la poussière qu'emporte le vent, Je les foule comme la boue des rues. [44] Tu me délivres des dissensions du peuple ; Tu me mets à la tête des nations ; Un peuple que je ne connaissais pas m'est asservi. [45] Ils m'obéissent au premier ordre, Les fils de l'étranger me flattent ; [46] Les fils de l'étranger sont en défaillance, Ils tremblent hors de leurs forteresses. [47] Vive l'Éternel, et béni soit mon rocher ! Que le Dieu de mon salut soit exalté, [48] Le Dieu qui est mon vengeur, Qui m'assujettit les peuples, [49] Qui me délivre de mes ennemis ! Tu m'élèves au-dessus de mes adversaires, Tu me sauves de l'homme violent. [50] C'est pourquoi je te louerai parmi les nations, ô Éternel ! Et je chanterai à la gloire de ton nom. [51] Il accorde de grandes délivrances à son roi, Et il fait miséricorde à son oint, A David, et à sa postérité, pour toujours.
Ps 17 - Ps 19
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible