La Bible

Livre de Job, chapitre 16

Job se plaint de ses amis

 
Mt 7, 12 Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes.
[1] Job prit la parole et dit : [2] J'ai souvent entendu pareilles choses ; Vous êtes tous des consolateurs fâcheux. [3] Quand finiront ces discours en l'air ? Pourquoi cette irritation dans tes réponses ? [4] Moi aussi, je pourrais parler comme vous, Si vous étiez à ma place : Je vous accablerais de paroles, Je secouerais sur vous la tête, [5] Je vous fortifierais de la bouche, Je remuerais les lèvres pour vous soulager.

Job se plaint de son sort

 
La 3, 1 Je suis l'homme qui a vu la misère Sous la verge de sa fureur.
[6] Si je parle, mes souffrances ne seront point calmées, Si je me tais, en quoi seront-elles moindres ? [7] Maintenant, hélas ! il m'a épuisé... Tu as ravagé toute ma maison ; [8] Tu m'as saisi, pour témoigner contre moi ; Ma maigreur se lève, et m'accuse en face. [9] Il me déchire et me poursuit dans sa fureur, Il grince des dents contre moi, Il m'attaque et me perce de son regard. [10] Ils ouvrent la bouche pour me dévorer, Ils m'insultent et me frappent les joues, Ils s'acharnent tous après moi. [11] Dieu me livre à la merci des impies, Il me précipite entre les mains des méchants. [12] J'étais tranquille, et il m'a secoué, Il m'a saisi par la nuque et m'a brisé, Il a tiré sur moi comme à un but. [13] Ses traits m'environnent de toutes parts ; Il me perce les reins sans pitié, Il répand ma bile sur la terre. [14] Il me fait brèche sur brèche, Il fond sur moi comme un guerrier. [15] J'ai cousu un sac sur ma peau ; J'ai roulé ma tête dans la poussière. [16] Les pleurs ont altéré mon visage ; L'ombre de la mort est sur mes paupières. [17] Je n'ai pourtant commis aucune violence, Et ma prière fut toujours pure.

Job appelle la mort

[18] O terre, ne couvre point mon sang, Et que mes cris prennent librement leur essor ! [19] Déjà maintenant, mon témoin est dans le ciel, Mon témoin est dans les lieux élevés. [20] Mes amis se jouent de moi ; C'est Dieu que j'implore avec larmes. [21] Puisse-t-il donner à l'homme raison contre Dieu, Et au fils de l'homme contre ses amis ! [22] Car le nombre de mes années touche à son terme, Et je m'en irai par un sentier d'où je ne reviendrai pas.
Job 15 - Job 17
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible