La Bible

Jérémie, chapitre 6

Péchés de Juda, annonce du châtiment

[1] Fuyez, enfants de Benjamin, du milieu de Jérusalem, Sonnez de la trompette à Tekoa, Élevez un signal à Beth Hakkérem ! Car on voit venir du septentrion le malheur Et un grand désastre. [2] La belle et la délicate, Je la détruis, la fille de Sion ! [3] Vers elle marchent des bergers avec leurs troupeaux ; Ils dressent des tentes autour d'elle, Ils broutent chacun sa part. - [4] Préparez-vous à l'attaquer ! Allons ! montons en plein midi !... Malheureusement pour nous, le jour baisse, Les ombres du soir s'allongent. [5] Allons ! montons de nuit ! Détruisons ses palais ! - [6] Car ainsi parle l'Éternel des armées : Abattez les arbres, Élevez des terrasses contre Jérusalem ! C'est la ville qui doit être châtiée ; Il n'y a qu'oppression au milieu d'elle. [7] Comme un puits fait jaillir ses eaux, Ainsi elle fait jaillir sa méchanceté ; Il n'est bruit en son sein que de violence et de ruine ; Sans cesse à mes regards s'offrent la douleur et les plaies. [8] Reçois instruction, Jérusalem, De peur que je ne m'éloigne de toi, Que je ne fasse de toi un désert, Un pays inhabité !
 
Jé 8, 4 Dis-leur : Ainsi parle l'Éternel : Est-ce que l'on tombe sans se relever ? Ou se détourne-t-on sans revenir ?
Jé 18, 7 Soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, D'arracher, d'abattre et de détruire ;
[9] Ainsi parle l'Éternel des armées : On grappillera comme une vigne les restes d'Israël. Portes-y de nouveau la main, Comme le vendangeur sur les ceps. [10] A qui m'adresser, et qui prendre à témoin pour qu'on écoute ? Voici, leur oreille est incirconcise, Et ils sont incapables d'être attentifs ; Voici, la parole de l'Éternel est pour eux un opprobre, Ils n'y trouvent aucun plaisir. [11] Je suis plein de la fureur de l'Éternel, je ne puis la contenir. Répands-la sur l'enfant dans la rue, Et sur les assemblées des jeunes gens. Car l'homme et la femme seront pris, Le vieillard et celui qui est chargé de jours. [12] Leurs maisons passeront à d'autres, Les champs et les femmes aussi, Quand j'étendrai ma main sur les habitants du pays, Dit l'Éternel. [13] Car depuis le plus petit jusqu'au plus grand, Tous sont avides de gain ; Depuis le prophète jusqu'au sacrificateur, Tous usent de tromperie. [14] Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple : Paix ! paix ! disent-ils ; Et il n'y a point de paix ; [15] Ils seront confus, car ils commettent des abominations ; Ils ne rougissent pas, ils ne connaissent pas la honte ; C'est pourquoi ils tomberont avec ceux qui tombent, Ils seront renversés quand je les châtierai, Dit l'Éternel. [16] Ainsi parle l'Éternel : Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie ; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes ! Mais ils répondent : Nous n'y marcherons pas. [17] J'ai mis près de vous des sentinelles : Soyez attentifs au son de la trompette ! Mais ils répondent : Nous n'y serons pas attentifs. [18] C'est pourquoi écoutez, nations ! Sachez ce qui leur arrivera, assemblée des peuples ! [19] Écoute, terre ! Voici, je fais venir sur ce peuple le malheur, Fruit de ses pensées ; Car ils n'ont point été attentifs à mes paroles, Ils ont méprisé ma loi. [20] Qu'ai-je besoin de l'encens qui vient de Séba, Du roseau aromatique d'un pays lointain ? Vos holocaustes ne me plaisent point, Et vos sacrifices ne me sont point agréables. [21] C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel : Voici, je mettrai devant ce peuple des pierres d'achoppement, Contre lesquelles se heurteront ensemble pères et fils, Voisins et amis, et ils périront.
 
Jé 8, 14 Pourquoi restons-nous assis ? Rassemblez-vous, et allons dans les villes fortes, Pour y périr ! Car l'Éternel, notre Dieu, nous destine à la mort, Il nous fait boire des eaux empoisonnées, Parce que nous avons péché contre l'Éternel.
Ez 23, 22 C'est pourquoi, Oholiba, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'excite contre toi tes amants, Ceux dont ton cœur s'est détaché, Et je les amène de toutes parts contre toi ;
Hé 6, 7 Lorsqu'une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu'elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu ;
[22] Ainsi parle l'Éternel : Voici, un peuple vient du pays du septentrion, Une grande nation se lève des extrémités de la terre. [23] Ils portent l'arc et le javelot ; Ils sont cruels, sans miséricorde ; Leur voix mugit comme la mer ; Ils sont montés sur des chevaux, Prêts à combattre comme un seul homme, Contre toi, fille de Sion ! [24] Au bruit de leur approche, Nos mains s'affaiblissent, L'angoisse nous saisit, Comme la douleur d'une femme qui accouche. [25] Ne sortez pas dans les champs, N'allez pas sur les chemins ; Car là est le glaive de l'ennemi, Et l'épouvante règne à l'entour ! [26] Fille de mon peuple, couvre-toi d'un sac et roule-toi dans la cendre, Prends le deuil comme pour un fils unique, Verse des larmes, des larmes amères ! Car le dévastateur vient sur nous à l'improviste. [27] Je t'avais établi en observation parmi mon peuple, Comme une forteresse, Pour que tu connusses et sondasses leur voie. [28] Ils sont tous des rebelles, des calomniateurs, De l'airain et du fer ; Ils sont tous corrompus. [29] Le soufflet est brûlant, Le plomb est consumé par le feu ; C'est en vain qu'on épure, Les scories ne se détachent pas. [30] On les appelle de l'argent méprisable, Car l'Éternel les a rejetés.
Jé 5 - Jé 7
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible