La Bible

Premier livre de Samuel, chapitre 18

Amitié de Jonathan pour David

Saül et David
Saül et David
 
2S 1, 26 Je suis dans la douleur à cause de toi, Jonathan, mon frère ! Tu faisais tout mon plaisir ; Ton amour pour moi était admirable, Au-dessus de l'amour des femmes.
Pr 18, 24 Celui qui a beaucoup d'amis les a pour son malheur, Mais il est tel ami plus attaché qu'un frère.
[1] David avait achevé de parler à Saül. Et dès lors l'âme de Jonathan fut attachée à l'âme de David, et Jonathan l'aima comme son âme. [2] Ce même jour Saül retint David, et ne le laissa pas retourner dans la maison de son père. [3] Jonathan fit alliance avec David, parce qu'il l'aimait comme son âme. [4] Il ôta le manteau qu'il portait, pour le donner à David ; et il lui donna ses vêtements, même son épée, son arc et sa ceinture.

Saül, jaloux de David, tente de le tuer

 
Pr 27, 4 La fureur est cruelle et la colère impétueuse, Mais qui résistera devant la jalousie ?
[5] David allait et réussissait partout où l'envoyait Saül ; il fut mis par Saül à la tête des gens de guerre, et il plaisait à tout le peuple, même aux serviteurs de Saül. [6] Comme ils revenaient, lors du retour de David après qu'il eut tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d'Israël au-devant du roi Saül, en chantant et en dansant, au son des tambourins et des triangles, et en poussant des cris de joie. [7] Les femmes qui chantaient se répondaient les unes aux autres, et disaient : Saül a frappé ses mille, -Et David ses dix mille. [8] Saül fut très irrité, et cela lui déplut. Il dit : On en donne dix mille à David, et c'est à moi que l'on donne les mille ! Il ne lui manque plus que la royauté. [9] Et Saül regarda David d'un mauvais oeil, à partir de ce jour et dans la suite. [10] Le lendemain, le mauvais esprit de Dieu saisit Saül, qui eut des transports au milieu de la maison. David jouait, comme les autres jours, et Saül avait sa lance à la main. [11] Saül leva sa lance, disant en lui-même : Je frapperai David contre la paroi. Mais David se détourna de lui deux fois. [12] Saül craignait la présence de David, parce que l'Éternel était avec David et s'était retiré de lui. [13] Il l'éloigna de sa personne, et il l'établit chef de mille hommes. David sortait et rentrait à la tête du peuple ; [14] il réussissait dans toutes ses entreprises, et l'Éternel était avec lui. [15] Saül, voyant qu'il réussissait toujours, avait peur de lui ; [16] mais tout Israël et Juda aimaient David, parce qu'il sortait et rentrait à leur tête.

David, gendre de Saül

 
Pr 26, 24 Par ses lèvres celui qui hait se déguise, Et il met au dedans de lui la tromperie.
[17] Saül dit à David : Voici, je te donnerai pour femme ma fille aînée Mérab ; sers-moi seulement avec vaillance, et soutiens les guerres de l'Éternel. Or Saül se disait : Je ne veux pas mettre la main sur lui, mais que la main des Philistins soit sur lui. [18] David répondit à Saül : Qui suis-je, et qu'est-ce que ma vie, qu'est-ce que la famille de mon père en Israël, pour que je devienne le gendre du roi ? [19] Lorsque arriva le temps où Mérab, fille de Saül, devait être donnée à David, elle fut donnée pour femme à Adriel, de Mehola. [20] Mical, fille de Saül, aima David. On en informa Saül, et la chose lui convint. [21] Il se disait : Je la lui donnerai, afin qu'elle soit un piège pour lui, et qu'il tombe sous la main des Philistins. Et Saül dit à David pour la seconde fois : Tu vas aujourd'hui devenir mon gendre. [22] Saül donna cet ordre à ses serviteurs : Parlez en confidence à David, et dites-lui : Voici, le roi est bien disposé pour toi, et tous ses serviteurs t'aiment ; sois maintenant le gendre du roi. [23] Les serviteurs de Saül répétèrent ces paroles aux oreilles de David. Et David répondit : Croyez-vous qu'il soit facile de devenir le gendre du roi ? Moi, je suis un homme pauvre et de peu d'importance. [24] Les serviteurs de Saül lui rapportèrent ce qu'avait répondu David. [25] Saül dit : Vous parlerez ainsi à David : Le roi ne demande point de dot ; mais il désire cent prépuces de Philistins, pour être vengé de ses ennemis. Saül avait le dessein de faire tomber David entre les mains des Philistins. [26] Les serviteurs de Saül rapportèrent ces paroles à David, et David agréa ce qui lui était demandé pour qu'il devînt gendre du roi. [27] Avant le terme fixé, David se leva, partit avec ses gens, et tua deux cents hommes parmi les Philistins ; il apporta leurs prépuces, et en livra au roi le nombre complet, afin de devenir gendre du roi. Alors Saül lui donna pour femme Mical, sa fille. [28] Saül vit et comprit que l'Éternel était avec David ; et Mical, sa fille, aimait David. [29] Saül craignit de plus en plus David, et il fut toute sa vie son ennemi. [30] Les princes des Philistins faisaient des excursions ; et chaque fois qu'ils sortaient, David avait plus de succès que tous les serviteurs de Saül, et son nom devint très célèbre.
1S 17 - 1S 19
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible