La Bible

Lectures de la Bible
lundi 6 décembre

Ce site vous propose le texte intégral de la Bible, dans la traduction de Louis Segonds (1910).

Un plan de lecture de la Bible sur une durée d'une année vous est proposé ici, avec chaque jour un extrait de l'Ancien Testament, un Psaume, un extrait des Proverbes et un extrait du Nouveau Testament.

Premier livre des Rois, 20

lire Premier livre des Rois, 20

Victoire d'Israël

[13] Mais voici, un prophète s'approcha d'Achab, roi d'Israël, et il dit : Ainsi parle l'Éternel : Vois-tu toute cette grande multitude ? Je vais la livrer aujourd'hui entre tes mains, et tu sauras que je suis l'Éternel. [14] Achab dit : Par qui ? Et il répondit : Ainsi parle l'Éternel : Par les serviteurs des chefs des provinces. Achab dit : Qui engagera le combat ? Et il répondit : Toi. [15] Alors Achab passa en revue les serviteurs des chefs des provinces, et il s'en trouva deux cent trente-deux ; et après eux, il passa en revue tout le peuple, tous les enfants d'Israël, et ils étaient sept mille. [16] Ils firent une sortie à midi. Ben Hadad buvait et s'enivrait sous les tentes avec les trente-deux rois, ses auxiliaires. [17] Les serviteurs des chefs des provinces sortirent les premiers. Ben Hadad s'informa, et on lui fit ce rapport : Des hommes sont sortis de Samarie. [18] Il dit : S'ils sortent pour la paix, saisissez-les vivants ; et s'ils sortent pour le combat, saisissez-les vivants. [19] Lorsque les serviteurs des chefs des provinces et l'armée qui les suivait furent sortis de la ville, [20] chacun frappa son homme, et les Syriens prirent la fuite. Israël les poursuivit. Ben Hadad, roi de Syrie, se sauva sur un cheval, avec des cavaliers. [21] Le roi d'Israël sortit, frappa les chevaux et les chars, et fit éprouver aux Syriens une grande défaite.

Victoire d'Israël sur les Syriens à Aphek

 
2R 13, 14 Élisée était atteint de la maladie dont il mourut ; et Joas, roi d'Israël, descendit vers lui, pleura sur son visage, et dit : Mon père ! mon père ! Char d'Israël et sa cavalerie !
Ps 46, 9 Venez, contemplez les œuvres de l'Éternel, Les ravages qu'il a opérés sur la terre !
[22] Alors le prophète s'approcha du roi d'Israël, et lui dit : Va, fortifie toi, examine et vois ce que tu as à faire ; car, au retour de l'année, le roi de Syrie montera contre toi. [23] Les serviteurs du roi de Syrie lui dirent : Leur dieu est un dieu de montagnes ; c'est pourquoi ils ont été plus forts que nous. Mais combattons-les dans la plaine, et l'on verra si nous ne serons pas plus forts qu'eux. [24] Fais encore ceci : ôte chacun des rois de son poste, et remplace-les par des chefs ; [25] et forme-toi une armée pareille à celle que tu as perdue, avec autant de chevaux et autant de chars. Puis nous les combattrons dans la plaine, et l'on verra si nous ne serons pas plus forts qu'eux. Il les écouta, et fit ainsi. [26] L'année suivante, Ben Hadad passa les Syriens en revue, et monta vers Aphek pour combattre Israël. [27] Les enfants d'Israël furent aussi passés en revue ; ils reçurent des vivres, et ils marchèrent à la rencontre des Syriens. Ils campèrent vis-à-vis d'eux, semblables à deux petits troupeaux de chèvres, tandis que les Syriens remplissaient le pays.
Les Syriens défaits par les enfants d'Israël
Les Syriens défaits par les enfants d'Israël
[28] L'homme de Dieu s'approcha, et dit au roi d'Israël : Ainsi parle l'Éternel : Parce que les Syriens ont dit : L'Éternel est un dieu des montagnes et non un dieu des vallées, je livrerai toute cette grande multitude entre tes mains, et vous saurez que je suis l'Éternel. [29] Ils campèrent sept jours en face les uns des autres. Le septième jour, le combat s'engagea, et les enfants d'Israël tuèrent aux Syriens cent mille hommes de pied en un jour.

Achab épargne le roi de Syrie

 
1S 15, 1 Samuel dit à Saül : C'est moi que l'Éternel a envoyé pour t'oindre roi sur son peuple, sur Israël : écoute donc ce que dit l'Éternel.
Jé 48, 10 Maudit soit celui qui fait avec négligence l'œuvre de l'Éternel, Maudit soit celui qui éloigne son épée du carnage !
1R 22, 30 Le roi d'Israël dit à Josaphat : Je veux me déguiser pour aller au combat ; mais toi, revêts-toi de tes habits. Et le roi d'Israël se déguisa, et alla au combat.
2Co 6, 14 Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité ? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?
[30] Le reste s'enfuit à la ville d'Aphek, et la muraille tomba sur vingt-sept mille hommes qui restaient. Ben Hadad s'était réfugié dans la ville, où il allait de chambre en chambre. [31] Ses serviteurs lui dirent : Voici, nous avons appris que les rois de la maison d'Israël sont des rois miséricordieux ; nous allons mettre des sacs sur nos reins et des cordes à nos têtes, et nous sortirons vers le roi d'Israël : peut-être qu'il te laissera la vie. [32] Ils se mirent des sacs autour des reins et des cordes autour de la tête, et ils allèrent auprès du roi d'Israël. Ils dirent : Ton serviteur Ben Hadad dit : Laisse-moi la vie ! Achab répondit : Est-il encore vivant ? Il est mon frère. [33] Ces hommes tirèrent de là un bon augure, et ils se hâtèrent de le prendre au mot et de dire : Ben Hadad est ton frère ! Et il dit : Allez, amenez-le. Ben Hadad vint vers lui, et Achab le fit monter sur son char. [34] Ben Hadad lui dit : Je te rendrai les villes que mon père a prises à ton père ; et tu établiras pour toi des rues à Damas, comme mon père en avait établies à Samarie. Et moi, reprit Achab, je te laisserai aller, en faisant une alliance. Il fit alliance avec lui, et le laissa aller.

Un prophète condame la conduite d'Achab

[35] L'un des fils des prophètes dit à son compagnon, d'après l'ordre de l'Éternel : Frappe-moi, je te prie ! Mais cet homme refusa de le frapper. [36] Alors il lui dit : Parce que tu n'as pas obéi à la voix de l'Éternel, voici, quand tu m'auras quitté, le lion te frappera. Et quand il l'eut quitté, le lion le rencontra et le frappa. [37] Il trouva un autre homme, et il dit : Frappe-moi, je te prie ! Cet homme le frappa et le blessa. [38] Le prophète alla se placer sur le chemin du roi, et il se déguisa avec un bandeau sur les yeux. [39] Lorsque le roi passa, il cria vers lui, et dit : Ton serviteur était au milieu du combat ; et voici, un homme s'approche et m'amène un homme, en disant : Garde cet homme ; s'il vient à manquer, ta vie répondra de sa vie, ou tu paieras un talent d'argent ! [40] Et pendant que ton serviteur agissait çà et là, l'homme a disparu. Le roi d'Israël lui dit : C'est là ton jugement ; tu l'as prononcé toi-même. [41] Aussitôt le prophète ôta le bandeau de dessus ses yeux, et le roi d'Israël le reconnut pour l'un des prophètes. [42] Il dit alors au roi : Ainsi parle l'Éternel : Parce que tu as laissé échapper de tes mains l'homme que j'avais dévoué par interdit, ta vie répondra de sa vie, et ton peuple de son peuple. [43] Le roi d'Israël s'en alla chez lui, triste et irrité, et il arriva à Samarie.

Premier livre des Rois, 21

lire Premier livre des Rois, 21

La vigne de Naboth

 
Mi 2, 1 Malheur à ceux qui méditent l'iniquité et qui forgent le mal Sur leur couche ! Au point du jour ils l'exécutent, Quand ils ont le pouvoir en main.
Ec 3, 16 J'ai encore vu sous le soleil qu'au lieu établi pour juger il y a de la méchanceté, et qu'au lieu établi pour la justice il y a de la méchanceté.
[1] Après ces choses, voici ce qui arriva. Naboth, de Jizreel, avait une vigne à Jizreel, à côté du palais d'Achab, roi de Samarie. [2] Et Achab parla ainsi à Naboth : Cède-moi ta vigne, pour que j'en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure ; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. [3] Mais Naboth répondit à Achab : Que l'Éternel me garde de te donner l'héritage de mes pères !

Achab et Jézabel

[4] Achab rentra dans sa maison, triste et irrité, à cause de cette parole que lui avait dite Naboth de Jizreel : Je ne te donnerai pas l'héritage de mes pères ! Et il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien. [5] Jézabel, sa femme, vint auprès de lui, et lui dit : Pourquoi as-tu l'esprit triste et ne manges-tu point ? [6] Il lui répondit : J'ai parlé à Naboth de Jizreel, et je lui ai dit : Cède-moi ta vigne pour de l'argent ; ou, si tu veux, je te donnerai une autre vigne à la place. Mais il a dit : Je ne te donnerai pas ma vigne ! [7] Alors Jézabel, sa femme, lui dit : Est-ce bien toi maintenant qui exerces la souveraineté sur Israël ? Lève-toi, prends de la nourriture, et que ton cœur se réjouisse ; moi, je te donnerai la vigne de Naboth de Jizreel.

Meurtre de Naboth

[8] Et elle écrivit au nom d'Achab des lettres qu'elle scella du sceau d'Achab, et qu'elle envoya aux anciens et aux magistrats qui habitaient avec Naboth dans sa ville. [9] Voici ce qu'elle écrivit dans ces lettres : Publiez un jeûne ; placez Naboth à la tête du peuple, [10] et mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui : Tu as maudit Dieu et le roi ! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu'il meure. [11] Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans la ville, agirent comme Jézabel le leur avait fait dire, d'après ce qui était écrit dans les lettres qu'elle leur avait envoyées. [12] Ils publièrent un jeûne, et ils placèrent Naboth à la tête du peuple ; [13] les deux méchants hommes vinrent se mettre en face de lui, et ces méchants hommes déposèrent ainsi devant le peuple contre Naboth : Naboth a maudit Dieu et le roi ! Puis ils le menèrent hors de la ville, ils le lapidèrent, et il mourut. [14] Et ils envoyèrent dire à Jézabel : Naboth a été lapidé, et il est mort. [15] Lorsque Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé et qu'il était mort, elle dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth de Jizreel, qui a refusé de te la céder pour de l'argent ; car Naboth n'est plus en vie, il est mort. [16] Achab, entendant que Naboth était mort, se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jizreel, afin d'en prendre possession.

Sévère condamnation d'Achab et de Jézabel

 
Ps 7, 12 Dieu est un juste juge, Dieu s'irrite en tout temps.
Es 3, 11 Malheur au méchant ! il sera dans l'infortune, Car il recueillera le produit de ses mains.
2R 9, 6 Jéhu se leva et entra dans la maison, et le jeune homme répandit l'huile sur sa tête, en lui disant : Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël : Je t'oins roi d'Israël, du peuple de l'Éternel.
2R 10, 1 Il y avait dans Samarie soixante-dix fils d'Achab. Jéhu écrivit des lettres qu'il envoya à Samarie aux chefs de Jizreel, aux anciens, et aux gouverneurs des enfants d'Achab. Il y était dit :
[17] Alors la parole de l'Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots : [18] Lève-toi, descends au-devant d'Achab, roi d'Israël à Samarie ; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. [19] Tu lui diras : Ainsi parle l'Éternel : N'es-tu pas un assassin et un voleur ? Et tu lui diras : Ainsi parle l'Éternel : Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang. [20] Achab dit à Élie : M'as-tu trouvé, mon ennemi ? Et il répondit : Je t'ai trouvé, parce que tu t'es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de l'Éternel. [21] Voici, je vais faire venir le malheur sur toi ; je te balaierai, j'exterminerai quiconque appartient à Achab, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël, [22] et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nebath, et à la maison de Baescha, fils d'Achija, parce que tu m'as irrité et que tu as fais pécher Israël. [23] L'Éternel parle aussi sur Jézabel, et il dit : Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel. [24] Celui de la maison d'Achab qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel. [25] Il n'y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, et Jézabel, sa femme, l'y excitait. [26] Il a agi de la manière la plus abominable, en allant après les idoles, comme le faisaient les Amoréens, que l'Éternel chassa devant les enfants d'Israël.

Repentir d'Achab

 
Jé 23, 29 Ma parole n'est-elle pas comme un feu, dit l'Éternel, Et comme un marteau qui brise le roc ?
Ps 78, 34 Quand il les frappait de mort, ils le cherchaient, Ils revenaient et se tournaient vers Dieu ;
Jon 3, 4 Jonas fit d'abord dans la ville une journée de marche ; il criait et disait : Encore quarante jours, et Ninive est détruite !
Es 66, 2 Toutes ces choses, ma main les a faites, Et toutes ont reçu l'existence, dit l'Éternel. Voici sur qui je porterai mes regards : Sur celui qui souffre et qui a l'esprit abattu, Sur celui qui craint ma parole.
[27] Après avoir entendu les paroles d'Élie, Achab déchira ses vêtements, il mit un sac sur son corps, et il jeûna ; il couchait avec ce sac, et il marchait lentement. [28] Et la parole de l'Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots : [29] As-tu vu comment Achab s'est humilié devant moi ? Parce qu'il s'est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vie ; ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison.

Psaumes, 139

lire Psaumes, 139

Science infinie de Dieu

 
Ps 11, 4 L'Éternel est dans son saint temple, L'Éternel a son trône dans les cieux ; Ses yeux regardent, Ses paupières sondent les fils de l'homme.
1Ch 28, 9 Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers-le d'un coeur dévoué et d'une âme bien disposée, car l'Éternel sonde tous les coeurs et pénètre tous les desseins et toutes les pensées. Si tu le cherches, il se laissera trouver par toi ; mais si tu l'abandonnes, il te rejettera pour toujours.
Hé 4, 13 Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.
Jé 23, 23 Ne suis-je un Dieu que de près, dit l'Éternel, Et ne suis-je pas aussi un Dieu de loin ?
Ro 11, 33 O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles ! Car
Job 10, 8 Tes mains m'ont formé, elles m'ont créé, Elles m'ont fait tout entier... Et tu me détruirais !
[1] Au chef des chantres. De David. Psaume. Éternel ! tu me sondes et tu me connais, [2] Tu sais quand je m'assieds et quand je me lève, Tu pénètres de loin ma pensée ; [3] Tu sais quand je marche et quand je me couche, Et tu pénètres toutes mes voies. [4] Car la parole n'est pas sur ma langue, Que déjà, ô Éternel ! tu la connais entièrement. [5] Tu m'entoures par derrière et par devant, Et tu mets ta main sur moi. [6] Une science aussi merveilleuse est au-dessus de ma portée, Elle est trop élevée pour que je puisse la saisir. [7] Où irais-je loin de ton esprit, Et où fuirais-je loin de ta face ? [8] Si je monte aux cieux, tu y es ; Si je me couche au séjour des morts, t'y voilà. [9] Si je prends les ailes de l'aurore, Et que j'aille habiter à l'extrémité de la mer, [10] Là aussi ta main me conduira, Et ta droite me saisira. [11] Si je dis : Au moins les ténèbres me couvriront, La nuit devient lumière autour de moi ; [12] Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi, La nuit brille comme le jour, Et les ténèbres comme la lumière. [13] C'est toi qui as formé mes reins, Qui m'as tissé dans le sein de ma mère. [14] Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien. [15] Mon corps n'était point caché devant toi, Lorsque j'ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. [16] Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, Avant qu'aucun d'eux existât. [17] Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables ! Que le nombre en est grand ! [18] Si je les compte, elles sont plus nombreuses que les grains de sable. Je m'éveille, et je suis encore avec toi. [19] O Dieu, puisses-tu faire mourir le méchant ! Hommes de sang, éloignez-vous de moi ! [20] Ils parlent de toi d'une manière criminelle, Ils prennent ton nom pour mentir, eux, tes ennemis ! [21] Éternel, n'aurais-je pas de la haine pour ceux qui te haïssent, Du dégoût pour ceux qui s'élèvent contre toi ? [22] Je les hais d'une parfaite haine ; Ils sont pour moi des ennemis. [23] Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées ! [24] Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l'éternité !

Proverbes, 17

lire Proverbes, 17
[7] Les paroles distinguées ne conviennent pas à un insensé ; Combien moins à un noble les paroles mensongères ! [8] Les présents sont une pierre précieuse aux yeux de qui en reçoit ; De quelque côté qu'ils se tournes, ils ont du succès.

Epître aux Romains, 15

lire Epître aux Romains, 15
 
2Co 8, 1 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui s'est manifestée dans les Églises de la Macédoine.
[22] C'est ce qui m'a souvent empêché d'aller vers vous. [23] Mais maintenant, n'ayant plus rien qui me retienne dans ces contrées, et ayant depuis plusieurs années le désir d'aller vers vous, [24] j'espère vous voir en passant, quand je me rendrai en Espagne, et y être accompagné par vous, après que j'aurai satisfait en partie mon désir de me trouver chez vous. [25] Présentement je vais à Jérusalem, pour le service des saints. [26] Car la Macédoine et l'Achaïe ont bien voulu s'imposer une contribution en faveur des pauvres parmi les saints de Jérusalem. [27] Elles l'ont bien voulu, et elles le leur devaient ; car si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles. [28] Dès que j'aurai terminé cette affaire et que je leur aurai remis ces dons, je partirai pour l'Espagne et passerai chez vous. [29] Je sais qu'en allant vers vous, c'est avec une pleine bénédiction de Christ que j'irai. [30] Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus Christ et par l'amour de l'Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur, [31] afin que je sois délivré des incrédules de la Judée, et que les dons que je porte à Jérusalem soient agréés des saints, [32] en sorte que j'arrive chez vous avec joie, si c'est la volonté de Dieu, et que je jouisse au milieu de vous de quelque repos. [33] Que le Dieu de paix soit avec vous tous ! Amen !
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible