La Bible

Lectures de la Bible
samedi 25 mai

Ce site vous propose le texte intégral de la Bible, dans la traduction de Louis Segonds (1910).

Un plan de lecture de la Bible sur une durée d'une année vous est proposé ici, avec chaque jour un extrait de l'Ancien Testament, un Psaume, un extrait des Proverbes et un extrait du Nouveau Testament.

Psaumes, 40

lire Psaumes, 40

Louange à Dieu pour son intervention

 
Hé 10, 1 En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l'exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu'on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection.
Ps 70, 1 Au chef des chantres. De David. Pour souvenir.
[1] Au chef des chantres. De David. Psaume. [2] J'avais mis en l'Éternel mon espérance ; Et il s'est incliné vers moi, il a écouté mes cris. [3] Il m'a retiré de la fosse de destruction, Du fond de la boue ; Et il a dressé mes pieds sur le roc, Il a affermi mes pas. [4] Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, Une louange à notre Dieu ; Beaucoup l'ont vu, et ont eu de la crainte, Et ils se sont confiés en l'Éternel. [5] Heureux l'homme qui place en l'Éternel sa confiance, Et qui ne se tourne pas vers les hautains et les menteurs ! [6] Tu as multiplié, Éternel, mon Dieu ! Tes merveilles et tes desseins en notre faveur ; Nul n'est comparable à toi ; Je voudrais les publier et les proclamer, Mais leur nombre est trop grand pour que je les raconte. [7] Tu ne désires ni sacrifice ni offrande, Tu m'as ouvert les oreilles ; Tu ne demandes ni holocauste ni victime expiatoire. [8] Alors je dis : Voici, je viens Avec le rouleau du livre écrit pour moi. [9] Je veux faire ta volonté, mon Dieu ! Et ta loi est au fond de mon cœur. [10] J'annonce la justice dans la grande assemblée ; Voici, je ne ferme pas mes lèvres, Éternel, tu le sais ! [11] Je ne retiens pas dans mon cœur ta justice, Je publie ta vérité et ton salut ; Je ne cache pas ta bonté et ta fidélité Dans la grande assemblée. [12] Toi, Éternel ! tu ne me refuseras pas tes compassions ; Ta bonté et ta fidélité me garderont toujours.

Proverbes, 21

lire Proverbes, 21
[23] Celui qui veille sur sa bouche et sur sa langue Préserve son âme des angoisses. [24] L'orgueilleux, le hautain, s'appelle un moqueur ; Il agit avec la fureur de l'arrogance.

Jérémie, 51

lire Jérémie, 51
[41] Eh quoi ! Schéschac est prise ! Celle dont la gloire remplissait toute la terre est conquise ! Eh quoi ! Babylone est détruite au milieu des nations ! [42] La mer est montée sur Babylone : Babylone a été couverte par la multitude de ses flots. [43] Ses villes sont ravagées, La terre est aride et déserte ; C'est un pays où personne n'habite, Où ne passe aucun homme. [44] Je châtierai Bel à Babylone, J'arracherai de sa bouche ce qu'il a englouti, Et les nations n'afflueront plus vers lui. La muraille même de Babylone est tombée ! [45] Sortez du milieu d'elle, mon peuple, Et que chacun sauve sa vie, En échappant à la colère ardente de l'Éternel ! [46] Que votre cœur ne se trouble point, et ne vous effrayez pas Des bruits qui se répandront dans le pays ; Car cette année surviendra un bruit, Et l'année suivante un autre bruit, La violence régnera dans le pays, Et un dominateur s'élèvera contre un autre dominateur. [47] C'est pourquoi voici, les jours viennent Où je châtierai les idoles de Babylone, Et tout son pays sera couvert de honte ; Tout ses morts tomberont au milieu d'elle. [48] Sur Babylone retentiront les cris de joie des cieux et de la terre, Et de tout ce qu'ils renferment ; Car du septentrion les dévastateurs fondront sur elle, Dit l'Éternel. [49] Babylone aussi tombera, ô morts d'Israël, Comme elle a fait tomber les morts de tout le pays. [50] Vous qui avez échappé au glaive, partez, ne tardez pas ! De la terre lointaine, pensez à l'Éternel, Et que Jérusalem soit présente à vos coeurs ! - [51] Nous étions confus, quand nous entendions l'insulte ; La honte couvrait nos visages, Quand des étrangers sont venus Dans le sanctuaire de la maison de l'Éternel. - [52] C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où je châtierai ses idoles ; Et dans tout son pays les blessés gémiront. [53] Quand Babylone s'élèverait jusqu'aux cieux, Quand elle rendrait inaccessibles ses hautes forteresses, J'enverrai contre elle les dévastateurs, dit l'Éternel... [54] Des cris s'échappent de Babylone, Et le désastre est grand dans le pays des Chaldéens. [55] Car l'Éternel ravage Babylone, Il en fait cesser les cris retentissants ; Les flots des dévastateurs mugissent comme de grandes eaux, Dont le bruit tumultueux se fait entendre. [56] Oui, le dévastateur fond sur elle, sur Babylone ; Les guerriers de Babylone sont pris, Leurs arcs sont brisés. Car l'Éternel est un Dieu qui rend à chacun selon ses œuvres, Qui paie à chacun son salaire. [57] J'enivrerai ses princes et ses sages, Ses gouverneurs, ses chefs et ses guerriers ; Ils s'endormiront d'un sommeil éternel, et ne se réveilleront plus, Dit le roi, dont l'Éternel des armées est le nom. [58] Ainsi parle l'Éternel des armées : Les larges murailles de Babylone seront renversées, Ses hautes portes seront brûlées par le feu ; Ainsi les peuples auront travaillé en vain, Les nations se seront fatiguées pour le feu.
 
Ap 18, 21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant : Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée.
[59] Ordre donné par Jérémie, le prophète, à Seraja, fils de Nérija, fils de Machséja, lorsqu'il se rendit à Babylone avec Sédécias, roi de Juda, la quatrième année du règne de Sédécias. Or, Seraja était premier chambellan. [60] Jérémie écrivit dans un livre tous les malheurs qui devaient arriver à Babylone, toutes ces paroles qui sont écrites sur Babylone. [61] Jérémie dit à Seraja : Lorsque tu seras arrivé à Babylone, tu auras soin de lire toutes ces paroles, [62] et tu diras : Éternel, c'est toi qui as déclaré que ce lieu serait détruit, et qu'il ne serait plus habité ni par les hommes ni par les bêtes, mais qu'il deviendrait un désert pour toujours. [63] Et quand tu auras achevé la lecture de ce livre, tu y attacheras une pierre, et tu le jetteras dans l'Euphrate, [64] et tu diras : Ainsi Babylone sera submergée, elle ne se relèvera pas des malheurs que j'amènerai sur elle ; ils tomberont épuisés. Jusqu'ici sont les paroles de Jérémie.

Jérémie, 52

lire Jérémie, 52

Siège et prise de Jérusalem

 
2R 24, 18 Sédécias avait vingt et un ans lorsqu'il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Hamuthal, fille de Jérémie, de Libna.
2Ch 36, 11 Sédécias avait vingt et un ans lorsqu'il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem.
[1] Sédécias avait vingt et un ans lorsqu'il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Hamuthal, fille de Jérémie, de Libna. [2] Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, entièrement comme avait fait Jojakim. [3] Et cela arriva à cause de la colère de l'Éternel contre Jérusalem et contre Juda, qu'il voulait rejeter de devant sa face. Et Sédécias se révolta contre le roi de Babylone. [4] La neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nebucadnetsar, roi de Babylone, vint avec toute son armée contre Jérusalem ; ils campèrent devant elle, et élevèrent des retranchements tout autour. [5] La ville fut assiégée jusqu'à la onzième année du roi Sédécias. [6] Le neuvième jour du quatrième mois, la famine était forte dans la ville, et il n'y avait pas de pain pour le peuple du pays. [7] Alors la brèche fut faite à la ville ; et tous les gens de guerre s'enfuirent, et sortirent de la ville pendant la nuit par le chemin de la porte entre les deux murs près du jardin du roi, tandis que les Chaldéens environnaient la ville. Les fuyards prirent le chemin de la plaine. [8] Mais l'armée des Chaldéens poursuivit le roi, et ils atteignirent Sédécias dans les plaines de Jéricho ; et toute son armée se dispersa loin de lui. [9] Ils saisirent le roi, et le firent monter vers le roi de Babylone à Ribla, dans le pays de Hamath ; et il prononça contre lui une sentence. [10] Le roi de Babylone fit égorger les fils de Sédécias en sa présence ; il fit aussi égorger tous les chefs de Juda à Ribla. [11] Puis il fit crever les yeux à Sédécias, et le fit lier avec des chaînes d'airain ; le roi de Babylone l'emmena à Babylone, et il le tint en prison jusqu'au jour de sa mort. [12] Le dixième jour du cinquième mois, -c'était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar, roi de Babylone, -Nebuzaradan, chef des gardes, au service du roi de Babylone, vint à Jérusalem. [13] Il brûla la maison de l'Éternel, la maison du roi, et toutes les maisons de Jérusalem ; il livra au feu toutes les maisons de quelque importance. [14] Toute l'armée des Chaldéens, qui était avec le chef des gardes, démolit toutes les murailles formant l'enceinte de Jérusalem. [15] Nebuzaradan, chef des gardes, emmena captifs une partie des plus pauvres du peuple, ceux du peuple qui étaient demeurés dans la ville, ceux qui s'étaient rendus au roi de Babylone, et le reste de la multitude. [16] Cependant Nebuzaradan, chef des gardes, laissa comme vignerons et comme laboureurs quelques-uns des plus pauvres du pays. [17] Les Chaldéens brisèrent les colonnes d'airain qui étaient dans la maison de l'Éternel, les bases, la mer d'airain qui était dans la maison de l'Éternel, et ils en emportèrent tout l'airain à Babylone. [18] Ils prirent les cendriers, les pelles, les couteaux, les coupes, les tasses, et tous les ustensiles d'airain avec lesquels on faisait le service. [19] Le chef des gardes prit encore les bassins, les brasiers, les coupes, les cendriers, les chandeliers, les tasses et les calices, ce qui était d'or et ce qui était d'argent. [20] Les deux colonnes, la mer, et les douze bœufs d'airain qui servaient de base, et que le roi Salomon avait faits pour la maison de l'Éternel, tous ces ustensiles d'airain avaient un poids inconnu. [21] La hauteur de l'une des colonnes était de dix-huit coudées, et un cordon de douze coudées l'entourait ; elle était creuse, et son épaisseur avait quatre doigts ; [22] il y avait au-dessus un chapiteau d'airain, et la hauteur d'un chapiteau était de cinq coudées ; autour du chapiteau il y avait un treillis et des grenades, le tout d'airain ; il en était de même pour la seconde colonne avec des grenades. [23] Il y avait quatre-vingt-seize grenades de chaque côté, et toutes les grenades autour du treillis étaient au nombre de cent. [24] Le chef des gardes prit Seraja, le souverain sacrificateur, Sophonie, le second sacrificateur, et les trois gardiens du seuil. [25] Et dans la ville il prit un eunuque qui avait sous son commandement les gens de guerre, sept hommes qui faisaient partie des conseillers du roi et qui furent trouvés dans la ville, le secrétaire du chef de l'armée qui était chargé d'enrôler le peuple du pays, et soixante hommes du peuple du pays qui se trouvèrent dans la ville. [26] Nebuzaradan, chef des gardes, les prit, et les conduisit vers le roi de Babylone à Ribla. [27] Le roi de Babylone les frappa et les fit mourir à Ribla, dans le pays de Hamath. Ainsi Juda fut emmené captif loin de son pays. [28] Voici le peuple que Nebucadnetsar emmena en captivité : la septième année, trois mille vingt-trois Juifs ; [29] la dix-huitième année de Nebucadnetsar, il emmena de Jérusalem huit cent trente-deux personnes ; [30] la vingt-troisième année de Nebucadnetsar, Nebuzaradan, chef des gardes, emmena sept cent quarante-cinq Juifs ; en tout quatre mille six cents personnes.
 
2R 25, 27 La trente-septième année de la captivité de Jojakin, roi de Juda, le vingt-septième jour du douzième mois, Évil Merodac, roi de Babylone, dans la première année de son règne, releva la tête de Jojakin, roi de Juda, et le tira de prison.
[31] La trente-septième année de la captivité de Jojakin, roi de Juda, le vingt-cinquième jour du douzième mois, Évil Merodac, roi de Babylone, dans la première année de son règne, releva la tête de Jojakin, roi de Juda, et le fit sortir de prison. [32] Il lui parla avec bonté, et il mit son trône au-dessus du trône des rois qui étaient avec lui à Babylone. [33] Il lui fit changer ses vêtements de prison, et Jojakin mangea toujours à sa table tout le temps de sa vie. [34] Le roi de Babylone pourvut constamment à son entretien journalier jusqu'au jour de sa mort, tout le temps de sa vie.

Première Epître aux Corinthiens, 12

lire Première Epître aux Corinthiens, 12

Les dons spirituels

 
Ep 4, 4 Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ;
[1] Pour ce qui concerne les dons spirituels, je ne veux pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance. [2] Vous savez que, lorsque vous étiez païens, vous vous laissiez entraîner vers les idoles muettes, selon que vous étiez conduits. [3] C'est pourquoi je vous déclare que nul, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit : Jésus est anathème ! et que nul ne peut dire : Jésus est le Seigneur ! si ce n'est par le Saint Esprit. [4] Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ; [5] diversité de ministères, mais le même Seigneur ; [6] diversité d'opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous. [7] Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune. [8] En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; [9] à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ; [10] à un autre, le don d'opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l'interprétation des langues. [11] Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

L'Eglise comparaée à un corps

 
Ro 12, 3 Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
Ep 4, 4 Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ;
1Pi 4, 10 Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu,
Ga 6, 2 Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ.
Ph 2, 1 Si donc il y a quelque consolation en Christ, s'il y a quelque soulagement dans la charité, s'il y a quelque union d'esprit, s'il y a quelque compassion et quelque miséricorde,
[12] Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ. [13] Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. [14] Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres. [15] Si le pied disait : Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps-ne serait-il pas du corps pour cela ? [16] Et si l'oreille disait : Parce que je ne suis pas un œil, je ne suis pas du corps, -ne serait-elle pas du corps pour cela ? [17] Si tout le corps était œil, où serait l'ouïe ? S'il était tout ouïe, où serait l'odorat ? [18] Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. [19] Si tous étaient un seul membre, où serait le corps ? [20] Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps. [21] L'œil ne peut pas dire à la main : Je n'ai pas besoin de toi ; ni la tête dire aux pieds : Je n'ai pas besoin de vous. [22] Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires ; [23] et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d'honneur, [24] tandis que ceux qui sont honnêtes n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, [25] afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. [26] Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. [27] Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. [28] Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. [29] Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils docteurs ? [30] Tous ont-ils le don des miracles ? Tous ont-ils le don des guérisons ? Tous parlent-ils en langues ? Tous interprètent-ils ? [31] Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence.
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible