La Bible


Lectures de la Bible
vendredi 19 octobre

Ce site vous propose le texte intégral de la Bible, dans la traduction de Louis Segonds (1910).

Un plan de lecture de la Bible sur une durée d'une année vous est proposé ici, avec chaque jour un extrait de l'Ancien Testament, un Psaume, un extrait des Proverbes et un extrait du Nouveau Testament.

Genèse, 39

lire Genèse, 39

Joseph en Egypte

 
1S 18, 14 il réussissait dans toutes ses entreprises, et l'Éternel était avec lui.
Ps 1, 1 Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs,
[1] On fit descendre Joseph en Égypte ; et Potiphar, officier de Pharaon, chef des gardes, Égyptien, l'acheta des Ismaélites qui l'y avaient fait descendre. [2] L'Éternel fut avec lui, et la prospérité l'accompagna ; il habitait dans la maison de son maître, l'Égyptien. [3] Son maître vit que l'Éternel était avec lui, et que l'Éternel faisait prospérer entre ses mains tout ce qu'il entreprenait. [4] Joseph trouva grâce aux yeux de son maître, qui l'employa à son service, l'établit sur sa maison, et lui confia tout ce qu'il possédait. [5] Dès que Potiphar l'eut établi sur sa maison et sur tout ce qu'il possédait, l'Éternel bénit la maison de l'Égyptien, à cause de Joseph ; et la bénédiction de l'Éternel fut sur tout ce qui lui appartenait, soit à la maison, soit aux champs. [6] Il abandonna aux mains de Joseph tout ce qui lui appartenait, et il n'avait avec lui d'autre soin que celui de prendre sa nourriture. Or, Joseph était beau de taille et beau de figure.
 
Ec 7, 26 Et j'ai trouvé plus amère que la mort la femme dont le cœur est un piège et un filet, et dont les mains sont des liens ; celui qui est agréable à Dieu lui échappe, mais le pécheur est pris par elle.
Pr 6, 20 Mon fils, garde les préceptes de ton père, Et ne rejette pas l'enseignement de ta mère.
Job 31, 1 J'avais fait un pacte avec mes yeux, Et je n'aurais pas arrêté mes regards sur une vierge.
Ja 1, 12 Heureux l'homme qui supporte patiemment la tentation ; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment.
[7] Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit : Couche avec moi ! [8] Il refusa, et dit à la femme de son maître : Voici, mon maître ne prend avec moi connaissance de rien dans la maison, et il a remis entre mes mains tout ce qui lui appartient. [9] Il n'est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m'a rien interdit, excepté toi, parce que tu es sa femme. Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu ? [10] Quoiqu'elle parlât tous les jours à Joseph, il refusa de coucher auprès d'elle, d'être avec elle. [11] Un jour qu'il était entré dans la maison pour faire son ouvrage, et qu'il n'y avait là aucun des gens de la maison, [12] elle le saisit par son vêtement, en disant : Couche avec moi ! Il lui laissa son vêtement dans la main, et s'enfuit au dehors. [13] Lorsqu'elle vit qu'il lui avait laissé son vêtement dans la main, et qu'il s'était enfui dehors, [14] elle appela les gens de sa maison, et leur dit : Voyez, il nous a amené un Hébreu pour se jouer de nous. Cet homme est venu vers moi pour coucher avec moi ; mais j'ai crié à haute voix. [15] Et quand il a entendu que j'élevais la voix et que je criais, il a laissé son vêtement à côté de moi et s'est enfui dehors. [16] Et elle posa le vêtement de Joseph à côté d'elle, jusqu'à ce que son maître rentrât à la maison.
Joseph accusé par la femme de Potiphar
Joseph accusé par la femme de Potiphar
[17] Alors elle lui parla ainsi : L'esclave hébreu que tu nous as amené est venu vers moi pour se jouer de moi. [18] Et comme j'ai élevé la voix et que j'ai crié, il a laissé son vêtement à côté de moi et s'est enfui dehors. [19] Après avoir entendu les paroles de sa femme, qui lui disait : Voilà ce que m'a fait ton esclave ! le maître de Joseph fut enflammé de colère.

Joseph en prison

[20] Il prit Joseph, et le mit dans la prison, dans le lieu où les prisonniers du roi étaient enfermés : il fut là, en prison.
 
Ps 105, 18 On serra ses pieds dans des liens, On le mit aux fers,
1Pi 2, 19 Car c'est une grâce que de supporter des afflictions par motif de conscience envers Dieu, quand on souffre injustement.
[21] L'Éternel fut avec Joseph, et il étendit sur lui sa bonté. Il le mit en faveur aux yeux du chef de la prison. [22] Et le chef de la prison plaça sous sa surveillance tous les prisonniers qui étaient dans la prison ; et rien ne s'y faisait que par lui. [23] Le chef de la prison ne prenait aucune connaissance de ce que Joseph avait en main, parce que l'Éternel était avec lui. Et l'Éternel donnait de la réussite à ce qu'il faisait.

Genèse, 40

lire Genèse, 40
 

Joseph interprète les songes des officiers de Pharaon

 
Ge 39, 20 Il prit Joseph, et le mit dans la prison, dans le lieu où les prisonniers du roi étaient enfermés : il fut là, en prison.
Ge 41, 1 Au bout de deux ans, Pharaon eut un songe. Voici, il se tenait près du fleuve.
Jg 7, 13 Gédéon arriva ; et voici, un homme racontait à son camarade un songe. Il disait : J'ai eu un songe ; et voici, un gâteau de pain d'orge roulait dans le camp de Madian ; il est venu heurter jusqu'à la tente, et elle est tombée ; il l'a retournée sens dessus dessous, et elle a été renversée.
[1] Après ces choses, il arriva que l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, offensèrent leur maître, le roi d'Égypte. [2] Pharaon fut irrité contre ses deux officiers, le chef des échansons et le chef des panetiers. [3] Et il les fit mettre dans la maison du chef des gardes, dans la prison, dans le lieu où Joseph était enfermé. [4] Le chef des gardes les plaça sous la surveillance de Joseph, qui faisait le service auprès d'eux ; et ils passèrent un certain temps en prison. [5] Pendant une même nuit, l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, qui étaient enfermés dans la prison, eurent tous les deux un songe, chacun le sien, pouvant recevoir une explication distincte. [6] Joseph, étant venu le matin vers eux, les regarda ; et voici, ils étaient tristes. [7] Alors il questionna les officiers de Pharaon, qui étaient avec lui dans la prison de son maître, et il leur dit : Pourquoi avez-vous mauvais visage aujourd'hui ?
Joseph, l'échanson et le panetier
Joseph, l'échanson et le panetier
[8] Ils lui répondirent : Nous avons eu un songe, et il n'y a personne pour l'expliquer. Joseph leur dit : N'est-ce pas à Dieu qu'appartiennent les explications ? Racontez-moi donc votre songe. [9] Le chef des échansons raconta son songe à Joseph, et lui dit : Dans mon songe, voici, il y avait un cep devant moi. [10] Ce cep avait trois sarments. Quand il eut poussé, sa fleur se développa et ses grappes donnèrent des raisins mûrs. [11] La coupe de Pharaon était dans ma main. Je pris les raisins, je les pressai dans la coupe de Pharaon, et je mis la coupe dans la main de Pharaon. [12] Joseph lui dit : En voici l'explication. Les trois sarments sont trois jours. [13] Encore trois jours, et Pharaon relèvera ta tête et te rétablira dans ta charge ; tu mettras la coupe dans la main de Pharaon, comme tu en avais l'habitude lorsque tu étais son échanson. [14] Mais souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard ; parle en ma faveur à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison. [15] Car j'ai été enlevé du pays des Hébreux, et ici même je n'ai rien fait pour être mis en prison. [16] Le chef des panetiers, voyant que Joseph avait donné une explication favorable, dit : Voici, il y avait aussi, dans mon songe, trois corbeilles de pain blanc sur ma tête. [17] Dans la corbeille la plus élevée il y avait pour Pharaon des mets de toute espèce, cuits au four ; et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au-dessus de ma tête. [18] Joseph répondit, et dit : En voici l'explication. Les trois corbeilles sont trois jours. [19] Encore trois jours, et Pharaon enlèvera ta tête de dessus toi, te fera pendre à un bois, et les oiseaux mangeront ta chair. [20] Le troisième jour, jour de la naissance de Pharaon, il fit un festin à tous ses serviteurs ; et il éleva la tête du chef des échansons et la tête du chef des panetiers, au milieu de ses serviteurs : [21] il rétablit le chef des échansons dans sa charge d'échanson, pour qu'il mît la coupe dans la main de Pharaon ; [22] mais il fit pendre le chef des panetiers, selon l'explication que Joseph leur avait donnée. [23] Le chef des échansons ne pensa plus à Joseph. Il l'oublia.

Genèse, 41

lire Genèse, 41

Joseph devant Pharaon

Joseph interprète un rêve de Pharaon
Joseph interprète un rêve de Pharaon
 
Ge 40, 1 Après ces choses, il arriva que l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, offensèrent leur maître, le roi d'Égypte.
Da 2, 4 Les Chaldéens répondirent au roi en langue araméenne : O roi, vis éternellement ! dis le songe à tes serviteurs, et nous en donnerons l'explication.
La 3, 26 Il est bon d'attendre en silence Le secours de l'Éternel.
[1] Au bout de deux ans, Pharaon eut un songe. Voici, il se tenait près du fleuve. [2] Et voici, sept vaches belles à voir et grasses de chair montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie. [3] Sept autres vaches laides à voir et maigres de chair montèrent derrière elles hors du fleuve, et se tinrent à leurs côtés sur le bord du fleuve. [4] Les vaches laides à voir et maigres de chair mangèrent les sept vaches belles à voir et grasses de chair. Et Pharaon s'éveilla. [5] Il se rendormit, et il eut un second songe. Voici, sept épis gras et beaux montèrent sur une même tige. [6] Et sept épis maigres et brûlés par le vent d'orient poussèrent après eux. [7] Les épis maigres engloutirent les sept épis gras et pleins. Et Pharaon s'éveilla. Voilà le songe. [8] Le matin, Pharaon eut l'esprit agité, et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l'Égypte. Il leur raconta ses songes. Mais personne ne put les expliquer à Pharaon. [9] Alors le chef des échansons prit la parole, et dit à Pharaon : Je vais rappeler aujourd'hui le souvenir de ma faute. [10] Pharaon s'était irrité contre ses serviteurs ; et il m'avait fait mettre en prison dans la maison du chef des gardes, moi et le chef des panetiers. [11] Nous eûmes l'un et l'autre un songe dans une même nuit ; et chacun de nous reçut une explication en rapport avec le songe qu'il avait eu. [12] Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, esclave du chef des gardes. Nous lui racontâmes nos songes, et il nous les expliqua. [13] Les choses sont arrivées selon l'explication qu'il nous avait donnée. Pharaon me rétablit dans ma charge, et il fit pendre le chef des panetiers.

Psaumes, 17

lire Psaumes, 17

Prière du juste persécuté

 
Ps 7, 1 Complainte de David. Chantée à l'Éternel, au sujet de Cusch, Benjamite.
Ps 26, 1 De David. Rends-moi justice, Éternel ! car je marche dans l'intégrité, Je me confie en l'Éternel, je ne chancelle pas.
Ps 35, 1 De David. Éternel ! défends-moi contre mes adversaires, Combats ceux qui me combattent !
1S 23, 25 Saül partit avec ses gens à la recherche de David. Et l'on en informa David, qui descendit le rocher et resta dans le désert de Maon. Saül, l'ayant appris, poursuivit David au désert de Maon.
[1] Prière de David. Éternel ! écoute la droiture, sois attentif à mes cris, Prête l'oreille à ma prière faite avec des lèvres sans tromperie ! [2] Que ma justice paraisse devant ta face, Que tes yeux contemplent mon intégrité ! [3] Si tu sondes mon cœur, si tu le visites la nuit, Si tu m'éprouves, tu ne trouveras rien : Ma pensée n'est pas autre que ce qui sort de ma bouche. [4] A la vue des actions des hommes, fidèle à la parole de tes lèvres, Je me tiens en garde contre la voie des violents ; [5] Mes pas sont fermes dans tes sentiers, Mes pieds ne chancellent point. [6] Je t'invoque, car tu m'exauces, ô Dieu ! Incline vers moi ton oreille, écoute ma parole ! [7] Signale ta bonté, toi qui sauves ceux qui cherchent un refuge, Et qui par ta droite les délivres de leurs adversaires ! [8] Garde-moi comme la prunelle de l'oeil ; Protège-moi, à l'ombre de tes ailes, [9] Contre les méchants qui me persécutent, Contre mes ennemis acharnés qui m'enveloppent. [10] Ils ferment leurs entrailles, Ils ont à la bouche des paroles hautaines. [11] Ils sont sur nos pas, déjà ils nous entourent, Ils nous épient pour nous terrasser. [12] On dirait un lion avide de déchirer, Un lionceau aux aguets dans son repaire. [13] Lève-toi, Éternel, marche à sa rencontre, renverse-le ! Délivre-moi du méchant par ton glaive ! [14] Délivre-moi des hommes par ta main, Éternel, des hommes de ce monde ! Leur part est dans la vie, Et tu remplis leur ventre de tes biens ; Leurs enfants sont rassasiés, Et ils laissent leur superflu à leurs petits-enfants. [15] Pour moi, dans mon innocence, je verrai ta face ; Dès le réveil, je me rassasierai de ton image.

Proverbes, 3

lire Proverbes, 3
[15] Elle est plus précieuse que les perles, Elle a plus de valeur que tous les objets de prix. [16] Dans sa droite est une longue vie ; Dans sa gauche, la richesse et la gloire. [17] Ses voies sont des voies agréables, Et tous ses sentiers sont paisibles. [18] Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent, Et ceux qui la possèdent sont heureux.

Evangile selon Matthieu, 12

lire Evangile selon Matthieu, 12

La mère et les frères de Jésus

 
Mc 3, 31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l'envoyèrent appeler.
Lu 8, 19 La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver ; mais ils ne purent l'aborder, à cause de la foule.
Hé 2, 11 Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères,
[46] Comme Jésus s'adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler. [47] Quelqu'un lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler. [48] Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? [49] Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. [50] Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère.

Evangile selon Matthieu, 13

lire Evangile selon Matthieu, 13

Parabole du royaume des cieux, le semeur et les terrains

 
Mc 4, 1 Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer. Une grande foule s'étant assemblée auprès de lui, il monta et s'assit dans une barque, sur la mer. Toute la foule était à terre sur le rivage.
Lu 8, 4 Une grande foule s'étant assemblée, et des gens étant venus de diverses villes auprès de lui, il dit cette parabole :
1Co 3, 9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.
[1] Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s'assit au bord de la mer. [2] Une grande foule s'étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage. [3] Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit : Un semeur sortit pour semer. [4] Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent. [5] Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n'avait pas beaucoup de terre : elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un sol profond ; [6] mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines. [7] Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l'étouffèrent. [8] Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente. [9] Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. [10] Les disciples s'approchèrent, et lui dirent : Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? [11] Jésus leur répondit : Parce qu'il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné. [12] Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. [13] C'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils n'entendent ni ne comprennent. [14] Et pour eux s'accomplit cette prophétie d'Esaïe : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. [15] Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu'ils ne voient de leurs yeux, qu'ils n'entendent de leurs oreilles, Qu'ils ne comprennent de leur cœur, Qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. [16] Mais heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient, et vos oreilles, parce qu'elles entendent ! [17] Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. [18] Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur. [19] Lorsqu'un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin. [20] Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c'est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie ; [21] mais il n'a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute. [22] Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c'est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse. [23] Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.
 
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible