La Bible


Lectures de la Bible
samedi 20 octobre

Ce site vous propose le texte intégral de la Bible, dans la traduction de Louis Segonds (1910).

Un plan de lecture de la Bible sur une durée d'une année vous est proposé ici, avec chaque jour un extrait de l'Ancien Testament, un Psaume, un extrait des Proverbes et un extrait du Nouveau Testament.

Genèse, 41

lire Genèse, 41
[14] Pharaon fit appeler Joseph. On le fit sortir en hâte de prison. Il se rasa, changea de vêtements, et se rendit vers Pharaon. [15] Pharaon dit à Joseph : J'ai eu un songe. Personne ne peut l'expliquer ; et j'ai appris que tu expliques un songe, après l'avoir entendu. [16] Joseph répondit à Pharaon, en disant : Ce n'est pas moi ! c'est Dieu qui donnera une réponse favorable à Pharaon. [17] Pharaon dit alors à Joseph : Dans mon songe, voici, je me tenais sur le bord du fleuve. [18] Et voici, sept vaches grasses de chair et belles d'apparence montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie. [19] Sept autres vaches montèrent derrière elles, maigres, fort laides d'apparence, et décharnées : je n'en ai point vu d'aussi laides dans tout le pays d'Égypte. [20] Les vaches décharnées et laides mangèrent les sept premières vaches qui étaient grasses. [21] Elles les engloutirent dans leur ventre, sans qu'on s'aperçût qu'elles y fussent entrées ; et leur apparence était laide comme auparavant. Et je m'éveillai. [22] Je vis encore en songe sept épis pleins et beaux, qui montèrent sur une même tige. [23] Et sept épis vides, maigres, brûlés par le vent d'orient, poussèrent après eux. [24] Les épis maigres engloutirent les sept beaux épis. Je l'ai dit aux magiciens, mais personne ne m'a donné l'explication. [25] Joseph dit à Pharaon : Ce qu'a songé Pharaon est une seule chose ; Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu'il va faire. [26] Les sept vaches belles sont sept années : et les sept épis beaux sont sept années : c'est un seul songe. [27] Les sept vaches décharnées et laides, qui montaient derrière les premières, sont sept années ; et les sept épis vides, brûlés par le vent d'orient, seront sept années de famine. [28] Ainsi, comme je viens de le dire à Pharaon, Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu'il va faire. [29] Voici, il y aura sept années de grande abondance dans tout le pays d'Égypte. [30] Sept années de famine viendront après elles ; et l'on oubliera toute cette abondance au pays d'Égypte, et la famine consumera le pays. [31] Cette famine qui suivra sera si forte qu'on ne s'apercevra plus de l'abondance dans le pays. [32] Si Pharaon a vu le songe se répéter une seconde fois, c'est que la chose est arrêtée de la part de Dieu, et que Dieu se hâtera de l'exécuter. [33] Maintenant, que Pharaon choisisse un homme intelligent et sage, et qu'il le mette à la tête du pays d'Égypte. [34] Que Pharaon établisse des commissaires sur le pays, pour lever un cinquième des récoltes de l'Égypte pendant les sept années d'abondance. [35] Qu'ils rassemblent tous les produits de ces bonnes années qui vont venir ; qu'ils fassent, sous l'autorité de Pharaon, des amas de blé, des approvisionnements dans les villes, et qu'ils en aient la garde. [36] Ces provisions seront en réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui arriveront dans le pays d'Égypte, afin que le pays ne soit pas consumé par la famine.

Joseph élevé gouverneur de l'Egypte

 
Ps 105, 17 Il envoya devant eux un homme : Joseph fut vendu comme esclave.
Ps 113, 7 De la poussière il retire le pauvre, Du fumier il relève l'indigent,
Ac 7, 9 Les patriarches, jaloux de Joseph, le vendirent pour être emmené en Égypte.
Ge 45, 4 Joseph dit à ses frères : Approchez-vous de moi. Et ils s'approchèrent. Il dit : Je suis Joseph, votre frère, que vous avez vendu pour être mené en Égypte.
Ph 2, 9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
[37] Ces paroles plurent à Pharaon et à tous ses serviteurs. [38] Et Pharaon dit à ses serviteurs : Trouverions-nous un homme comme celui-ci, ayant en lui l'esprit de Dieu ? [39] Et Pharaon dit à Joseph : Puisque Dieu t'a fait connaître toutes ces choses, il n'y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi. [40] Je t'établis sur ma maison, et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m'élèvera au-dessus de toi. [41] Pharaon dit à Joseph : Vois, je te donne le commandement de tout le pays d'Égypte. [42] Pharaon ôta son anneau de la main, et le mit à la main de Joseph ; il le revêtit d'habits de fin lin, et lui mit un collier d'or au cou. [43] Il le fit monter sur le char qui suivait le sien ; et l'on criait devant lui : A genoux ! C'est ainsi que Pharaon lui donna le commandement de tout le pays d'Égypte. [44] Il dit encore à Joseph : Je suis Pharaon ! Et sans toi personne ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d'Égypte. [45] Pharaon appela Joseph du nom de Tsaphnath Paenéach ; et il lui donna pour femme Asnath, fille de Poti Phéra, prêtre d'On. Et Joseph partit pour visiter le pays d'Égypte. [46] Joseph était âgé de trente ans lorsqu'il se présenta devant Pharaon, roi d'Égypte ; et il quitta Pharaon, et parcourut tout le pays d'Égypte. [47] Pendant les sept années de fertilité, la terre rapporta abondamment. [48] Joseph rassembla tous les produits de ces sept années dans le pays d'Égypte ; il fit des approvisionnements dans les villes, mettant dans l'intérieur de chaque ville les productions des champs d'alentour. [49] Joseph amassa du blé, comme le sable de la mer, en quantité si considérable que l'on cessa de compter, parce qu'il n'y avait plus de nombre.

Naissances des fils de Joseph : Manassé et Ephraïm

 
Ge 48, 1 Après ces choses, l'on vint dire à Joseph : Voici, ton père est malade. Et il prit avec lui ses deux fils, Manassé et Éphraïm.
Ge 47, 13 Il n'y avait plus de pain dans tout le pays, car la famine était très grande ; le pays d'Égypte et le pays de Canaan languissaient, à cause de la famine.
[50] Avant les années de famine, il naquit à Joseph deux fils, que lui enfanta Asnath, fille de Poti Phéra, prêtre d'On. [51] Joseph donna au premier-né le nom de Manassé, car, dit-il, Dieu m'a fait oublier toutes mes peines et toute la maison de mon père. [52] Et il donna au second le nom d'Éphraïm, car, dit-il, Dieu m'a rendu fécond dans le pays de mon affliction. [53] Les sept années d'abondance qu'il y eut au pays d'Égypte s'écoulèrent. [54] Et les sept années de famine commencèrent à venir, ainsi que Joseph l'avait annoncé. Il y eut famine dans tous les pays ; mais dans tout le pays d'Égypte il y avait du pain. [55] Quand tout le pays d'Égypte fut aussi affamé, le peuple cria à Pharaon pour avoir du pain. Pharaon dit à tous les Égyptiens : Allez vers Joseph, et faites ce qu'il vous dira. [56] La famine régnait dans tout le pays. Joseph ouvrit tous les lieux d'approvisionnement, et vendit du blé aux Égyptiens. La famine augmentait dans le pays d'Égypte. [57] Et de tous les pays on arrivait en Égypte, pour acheter du blé auprès de Joseph ; car la famine était forte dans tous les pays.

Genèse, 42

lire Genèse, 42
 

Rencontre de Joseph et ses frères en Egypte

 
Ge 41, 54 Et les sept années de famine commencèrent à venir, ainsi que Joseph l'avait annoncé. Il y eut famine dans tous les pays ; mais dans tout le pays d'Égypte il y avait du pain.
Ac 7, 11 Il survint une famine dans tout le pays d'Égypte, et dans celui de Canaan. La détresse était grande, et nos pères ne trouvaient pas de quoi se nourrir.
[1] Jacob, voyant qu'il y avait du blé en Égypte, dit à ses fils : Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres ? [2] Il dit : Voici, j'apprends qu'il y a du blé en Égypte ; descendez-y, pour nous en acheter là, afin que nous vivions et que nous ne mourions pas. [3] Dix frères de Joseph descendirent en Égypte, pour acheter du blé. [4] Jacob n'envoya point avec eux Benjamin, frère de Joseph, dans la crainte qu'il ne lui arrivât quelque malheur. [5] Les fils d'Israël vinrent pour acheter du blé, au milieu de ceux qui venaient aussi ; car la famine était dans le pays de Canaan.
Joseph vend du blé en Egypte
Joseph vend du blé en Egypte
 
Ge 37, 5 Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage.
Job 36, 8 Viennent-ils à tomber dans les chaînes, Sont-ils pris dans les liens de l'adversité,
[6] Joseph commandait dans le pays ; c'est lui qui vendait du blé à tout le peuple du pays. Les frères de Joseph vinrent, et se prosternèrent devant lui la face contre terre. [7] Joseph vit ses frères et les reconnut ; mais il feignit d'être un étranger pour eux, il leur parla durement, et leur dit : D'où venez-vous ? Ils répondirent : Du pays de Canaan, pour acheter des vivres. [8] Joseph reconnut ses frères, mais eux ne le reconnurent pas. [9] Joseph se souvint des songes qu'il avait eus à leur sujet, et il leur dit : Vous êtes des espions ; c'est pour observer les lieux faibles du pays que vous êtes venus. [10] Ils lui répondirent : Non, mon seigneur, tes serviteurs sont venus pour acheter du blé. [11] Nous sommes tous fils d'un même homme ; nous sommes sincères, tes serviteurs ne sont pas des espions. [12] Il leur dit : Nullement ; c'est pour observer les lieux faibles du pays que vous êtes venus. [13] Ils répondirent : Nous, tes serviteurs, sommes douze frères, fils d'un même homme au pays de Canaan ; et voici, le plus jeune est aujourd'hui avec notre père, et il y en a un qui n'est plus. [14] Joseph leur dit : Je viens de vous le dire, vous êtes des espions. [15] Voici comment vous serez éprouvés. Par la vie de Pharaon ! vous ne sortirez point d'ici que votre jeune frère ne soit venu. [16] Envoyez l'un de vous pour chercher votre frère ; et vous, restez prisonniers. Vos paroles seront éprouvées, et je saurai si la vérité est chez vous ; sinon, par la vie de Pharaon ! vous êtes des espions. [17] Et il les mit ensemble trois jours en prison. [18] Le troisième jour, Joseph leur dit : Faites ceci, et vous vivrez. Je crains Dieu ! [19] Si vous êtes sincères, que l'un de vos frères reste enfermé dans votre prison ; et vous, partez, emportez du blé pour nourrir vos familles, [20] et amenez-moi votre jeune frère, afin que vos paroles soient éprouvées et que vous ne mouriez point. Et ils firent ainsi. [21] Ils se dirent alors l'un à l'autre : Oui, nous avons été coupables envers notre frère, car nous avons vu l'angoisse de son âme, quand il nous demandait grâce, et nous ne l'avons point écouté ! C'est pour cela que cette affliction nous arrive. [22] Ruben, prenant la parole, leur dit : Ne vous disais-je pas : Ne commettez point un crime envers cet enfant ? Mais vous n'avez point écouté. Et voici, son sang est redemandé. [23] Ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il se servait avec eux d'un interprète. [24] Il s'éloigna d'eux, pour pleurer. Il revint, et leur parla ; puis il prit parmi eux Siméon, et le fit enchaîner sous leurs yeux.

Psaumes, 18

lire Psaumes, 18

Louanges après la délivrance

 
2S 22, 1 David adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül.
Ps 2, 1 Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples ?
[1] Au chef des chantres. Du serviteur de l'Éternel, de David, qui adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit : [2] Je t'aime, ô Éternel, ma force ! [3] Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur ! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri ! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite ! [4] Je m'écrie : Loué soit l'Éternel ! Et je suis délivré de mes ennemis. [5] Les liens de la mort m'avaient environné, Et les torrents de la destruction m'avaient épouvanté ; [6] Les liens du sépulcre m'avaient entouré, Les filets de la mort m'avaient surpris. [7] Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Éternel, J'ai crié à mon Dieu ; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles. [8] La terre fut ébranlée et trembla, Les fondements des montagnes frémirent, Et ils furent ébranlés, parce qu'il était irrité. [9] Il s'élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche : Il en jaillissait des charbons embrasés. [10] Il abaissa les cieux, et il descendit : Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds. [11] Il était monté sur un chérubin, et il volait, Il planait sur les ailes du vent. [12] Il faisait des ténèbres sa retraite, sa tente autour de lui, Il était enveloppé des eaux obscures et de sombres nuages. [13] De la splendeur qui le précédait s'échappaient les nuées, Lançant de la grêle et des charbons de feu. [14] L'Éternel tonna dans les cieux, Le Très Haut fit retentir sa voix, Avec la grêle et les charbons de feu. [15] Il lança ses flèches et dispersa mes ennemis, Il multiplia les coups de la foudre et les mit en déroute. [16] Le lit des eaux apparut, Les fondements du monde furent découverts, Par ta menace, ô Éternel ! Par le bruit du souffle de tes narines. [17] Il étendit sa main d'en haut, il me saisit, Il me retira des grandes eaux ; [18] Il me délivra de mon adversaire puissant, De mes ennemis qui étaient plus forts que moi. [19] Ils m'avaient surpris au jour de ma détresse ; Mais l'Éternel fut mon appui. [20] Il m'a mis au large, Il m'a sauvé, parce qu'il m'aime.

Proverbes, 3

lire Proverbes, 3
[19] C'est par la sagesse que l'Éternel a fondé la terre, C'est par l'intelligence qu'il a affermi les cieux ; [20] C'est par sa science que les abîmes se sont ouverts, Et que les nuages distillent la rosée.

Evangile selon Matthieu, 13

lire Evangile selon Matthieu, 13

L'ivraie et le bon grain

 
1Co 3, 9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.
1Co 4, 5 C'est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu'à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.
[24] Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. [25] Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie parmi le blé, et s'en alla. [26] Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, l'ivraie parut aussi. [27] Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie ? [28] Il leur répondit : C'est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l'arracher ? [29] Non, dit-il, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. [30] Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à la moisson, et, à l'époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d'abord l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.

Le grain de sénevé

 
Mc 4, 30 Il dit encore : A quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quelle parabole le représenterons-nous ?
Lu 13, 18 Il dit encore : A quoi le royaume de Dieu est-il semblable, et à quoi le comparerai-je ?
Da 2, 34 Tu regardais, lorsqu'une pierre se détacha sans le secours d'aucune main, frappa les pieds de fer et d'argile de la statue, et les mit en pièces.
Ez 47, 1 Il me ramena vers la porte de la maison. Et voici, de l'eau sortait sous le seuil de la maison, à l'orient, car la face de la maison était à l'orient ; l'eau descendait sous le côté droit de la maison, au midi de l'autel.
Za 4, 10 Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel. Ces sept sont les yeux de l'Éternel, qui parcourent toute la terre.
[31] Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et semé dans son champ. [32] C'est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.

Le levain

[33] Il leur dit cette autre parabole : Le royaume des cieux est semblable à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que la pâte soit toute levée. [34] Jésus dit à la foule toutes ces choses en paraboles, et il ne lui parlait point sans parabole, [35] afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète : J'ouvrirai ma bouche en paraboles, Je publierai des choses cachées depuis la création du monde.

Explication de la parabole de l'ivraie

[36] Alors il renvoya la foule, et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de lui, et dirent : Explique-nous la parabole de l'ivraie du champ. [37] Il répondit : Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme ; [38] le champ, c'est le monde ; la bonne semence, ce sont les fils du royaume ; l'ivraie, ce sont les fils du malin ; [39] l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges. [40] Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde. [41] Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité : [42] et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. [43] Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

Le trésor caché

 
Ph 3, 7 Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ.
Hé 11, 24 C'est par la foi que Moïse, devenu grand, refusa d'être appelé fils de la fille de Pharaon,
[44] Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache ; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète ce champ.

La perle de grand prix

[45] Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. [46] Il a trouvé une perle de grand prix ; et il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a achetée.
 
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible