La Bible

Lectures de la Bible
jeudi 12 décembre

Ce site vous propose le texte intégral de la Bible, dans la traduction de Louis Segonds (1910).

Un plan de lecture de la Bible sur une durée d'une année vous est proposé ici, avec chaque jour un extrait de l'Ancien Testament, un Psaume, un extrait des Proverbes et un extrait du Nouveau Testament.

Nombres, 14

lire Nombres, 14

Incrédulité et révolte d'Israël : les quarante ans dans le désert

 
De 1, 25 Ils prirent dans leurs mains des fruits du pays, et nous les présentèrent ; ils nous firent un rapport, et dirent : C'est un bon pays, que l'Éternel, notre Dieu, nous donne.
Ex 32, 9 L'Éternel dit à Moïse : Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide.
Jos 14, 6 Les fils de Juda s'approchèrent de Josué, à Guilgal ; et Caleb, fils de Jephunné, le Kenizien, lui dit : Tu sais ce que l'Éternel a déclaré à Moïse, homme de Dieu, au sujet de moi et au sujet de toi, à Kadès Barnéa.
Hé 3, 17 Et contre qui Dieu fut-il irrité pendant quarante ans, sinon contre ceux qui péchaient, et dont les cadavres tombèrent dans le désert ?
[1] Toute l'assemblée éleva la voix et poussa des cris, et le peuple pleura pendant la nuit. [2] Tous les enfants d'Israël murmurèrent contre Moïse et Aaron, et toute l'assemblée leur dit : Que ne sommes-nous morts dans le pays d'Égypte, ou que ne sommes-nous morts dans ce désert ! [3] Pourquoi l'Éternel nous fait-il aller dans ce pays, où nous tomberons par l'épée, où nos femmes et nos petits enfants deviendront une proie ? Ne vaut-il pas mieux pour nous retourner en Égypte ? [4] Et ils se dirent l'un à l'autre : Nommons un chef, et retournons en Égypte. [5] Moïse et Aaron tombèrent sur leur visage, en présence de toute l'assemblée réunie des enfants d'Israël. [6] Et, parmi ceux qui avaient exploré le pays, Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, déchirèrent leurs vêtements, [7] et parlèrent ainsi à toute l'assemblée des enfants d'Israël : Le pays que nous avons parcouru, pour l'explorer, est un pays très bon, excellent. [8] Si l'Éternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays, et nous le donnera : c'est un pays où coulent le lait et le miel. [9] Seulement, ne soyez point rebelles contre l'Éternel, et ne craignez point les gens de ce pays, car ils nous serviront de pâture, ils n'ont plus d'ombrage pour les couvrir, l'Éternel est avec nous, ne les craignez point !

Colère de l'Eternel et intercession de Moïse

[10] Toute l'assemblée parlait de les lapider, lorsque la gloire de l'Éternel apparut sur la tente d'assignation, devant tous les enfants d'Israël. [11] Et l'Éternel dit à Moïse : Jusqu'à quand ce peuple me méprisera-t-il ? Jusqu'à quand ne croira-t-il pas en moi, malgré tous les prodiges que j'ai faits au milieu de lui ? [12] Je le frapperai par la peste, et je le détruirai ; mais je ferai de toi une nation plus grande et plus puissante que lui. [13] Moïse dit à l'Éternel : Les Égyptiens l'apprendront, eux du milieu desquels tu as fait monter ce peuple par ta puissance, [14] et ils le diront aux habitants de ce pays. Ils savaient que toi, l'Éternel, tu es au milieu de ce peuple ; que tu apparais visiblement, toi, l'Éternel ; que ta nuée se tient sur lui ; que tu marches devant lui le jour dans une colonne de nuée, et la nuit dans une colonne de feu. [15] Si tu fais mourir ce peuple comme un seul homme, les nations qui ont entendu parler de toi diront : [16] L'Éternel n'avait pas le pouvoir de mener ce peuple dans le pays qu'il avait juré de lui donner : c'est pour cela qu'il l'a égorgé dans le désert. [17] Maintenant, que la puissance du Seigneur se montre dans sa grandeur, comme tu l'as déclaré en disant : [18] L'Éternel est lent à la colère et riche en bonté, il pardonne l'iniquité et la rébellion ; mais il ne tient point le coupable pour innocent, et il punit l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération. [19] Pardonne l'iniquité de ce peuple, selon la grandeur de ta miséricorde, comme tu as pardonné à ce peuple depuis l'Égypte jusqu'ici.

Pardon et châtiment

[20] Et l'Éternel dit : Je pardonne, comme tu l'as demandé. [21] Mais, je suis vivant ! et la gloire de l'Éternel remplira toute la terre. [22] Tous ceux qui ont vu ma gloire, et les prodiges que j'ai faits en Égypte et dans le désert, qui m'ont tenté déjà dix fois, et qui n'ont point écouté ma voix, [23] tous ceux-là ne verront point le pays que j'ai juré à leurs pères de leur donner, tous ceux qui m'ont méprisé ne le verront point. [24] Et parce que mon serviteur Caleb a été animé d'un autre esprit, et qu'il a pleinement suivi ma voie, je le ferai entrer dans le pays où il est allé, et ses descendants le posséderont. [25] Les Amalécites et les Cananéens habitent la vallée : demain, tournez-vous, et partez pour le désert, dans la direction de la mer Rouge. [26] L'Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit : [27] Jusqu'à quand laisserai-je cette méchante assemblée murmurer contre moi ? J'ai entendu les murmures des enfants d'Israël qui murmuraient contre moi. [28] Dis-leur : Je suis vivant ! dit l'Éternel, je vous ferai ainsi que vous avez parlé à mes oreilles. [29] Vos cadavres tomberont dans ce désert. Vous tous, dont on a fait le dénombrement, en vous comptant depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, et qui avez murmuré contre moi, [30] vous n'entrerez point dans le pays que j'avais juré de vous faire habiter, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun. [31] Et vos petits enfants, dont vous avez dit : Ils deviendront une proie ! je les y ferai entrer, et ils connaîtront le pays que vous avez dédaigné. [32] Vos cadavres, à vous, tomberont dans le désert ; [33] et vos enfants paîtront quarante années dans le désert, et porteront la peine de vos infidélités, jusqu'à ce que vos cadavres soient tous tombés dans le désert. [34] De même que vous avez mis quarante jours à explorer le pays, vous porterez la peine de vos iniquités quarante années, une année pour chaque jour ; et vous saurez ce que c'est que d'être privé de ma présence. [35] Moi, l'Éternel, j'ai parlé ! et c'est ainsi que je traiterai cette méchante assemblée qui s'est réunie contre moi ; ils seront consumés dans ce désert, ils y mourront. [36] Les hommes que Moïse avait envoyés pour explorer le pays, et qui, à leur retour, avaient fait murmurer contre lui toute l'assemblée, en décriant le pays ; [37] ces hommes, qui avaient décrié le pays, moururent frappés d'une plaie devant l'Éternel. [38] Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, restèrent seuls vivants parmi ces hommes qui étaient allés pour explorer le pays.

Vaine tentative des isréalites

 
De 1, 40 Mais vous, tournez-vous, et partez pour le désert, dans la direction de la mer Rouge.
Jn 15, 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
[39] Moïse rapporta ces choses à tous les enfants d'Israël, et le peuple fut dans une grande désolation. [40] Ils se levèrent de bon matin, et montèrent au sommet de la montagne, en disant : Nous voici ! nous monterons au lieu dont a parlé l'Éternel, car nous avons péché. [41] Moïse dit : Pourquoi transgressez-vous l'ordre de l'Éternel ? Cela ne réussira point. [42] Ne montez pas ! car l'Éternel n'est pas au milieu de vous. Ne vous faites pas battre par vos ennemis. [43] Car les Amalécites et les Cananéens sont là devant vous, et vous tomberez par l'épée. Parce que vous vous êtes détournés de l'Éternel, l'Éternel ne sera point avec vous. [44] Ils s'obstinèrent à monter au sommet de la montagne ; mais l'arche de l'alliance et Moïse ne sortirent point du milieu du camp. [45] Alors descendirent les Amalécites et les Cananéens qui habitaient cette montagne ; ils les battirent, et les taillèrent en pièces jusqu'à Horma.

Nombres, 15

lire Nombres, 15

Règles sur les sacrifices

[1] L'Éternel parla à Moïse, et dit : [2] Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur : Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne pour y établir vos demeures, [3] et que vous offrirez à l'Éternel un sacrifice consumé par le feu, soit un holocauste, soit un sacrifice en accomplissement d'un vœu ou en offrande volontaire, ou bien dans vos fêtes, pour produire avec votre gros ou votre menu bétail une agréable odeur à l'Éternel, - [4] celui qui fera son offrande à l'Éternel présentera en offrande un dixième de fleur de farine pétrie dans un quart de hin d'huile, [5] et tu feras une libation d'un quart de hin de vin, avec l'holocauste ou le sacrifice, pour chaque agneau. [6] Pour un bélier, tu présenteras en offrande deux dixièmes de fleur de farine pétrie dans un tiers de hin d'huile, [7] et tu feras une libation d'un tiers de hin de vin, comme offrande d'une agréable odeur à l'Éternel. [8] Si tu offres un veau, soit comme holocauste, soit comme sacrifice en accomplissement d'un vœu, ou comme sacrifice d'actions de grâces à l'Éternel, [9] on présentera en offrande, avec le veau, trois dixièmes de fleur de farine pétrie dans un demi-hin d'huile, [10] et tu feras une libation d'un demi-hin de vin : c'est un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel. [11] On fera ainsi pour chaque bœuf, pour chaque bélier, pour chaque petit des brebis ou des chèvres. [12] Suivant le nombre des victimes, vous ferez ainsi pour chacune, d'après leur nombre. [13] Tout indigène fera ces choses ainsi, lorsqu'il offrira un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel. [14] Si un étranger séjournant chez vous, ou se trouvant à l'avenir au milieu de vous, offre un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel, il l'offrira de la même manière que vous. [15] Il y aura une seule loi pour toute l'assemblée, pour vous et pour l'étranger en séjour au milieu de vous ; ce sera une loi perpétuelle parmi vos descendants : il en sera de l'étranger comme de vous, devant l'Éternel. [16] Il y aura une seule loi et une seule ordonnance pour vous et pour l'étranger en séjour parmi vous.

Psaumes, 56

lire Psaumes, 56

Confiance dans la détresse

 
1S 21, 10 David se leva et s'enfuit le même jour loin de Saül. Il arriva chez Akisch, roi de Gath.
Ps 34, 1 De David. Lorsqu'il contrefit l'insensé en présence d'Abimélec, et qu'il s'en alla chassé par lui.
Ps 112, 7 Il ne craint point les mauvaises nouvelles ; Son cœur est ferme, confiant en l'Éternel.
[1] Au chef des chantres. Sur <>. Hymne de David. Lorsque les Philistins le saisirent à Gath. [2] Aie pitié de moi, ô Dieu ! car des hommes me harcèlent ; Tout le jour ils me font la guerre, ils me tourmentent. [3] Tout le jour mes adversaires me harcèlent ; Ils sont nombreux, ils me font la guerre comme des hautains. [4] Quand je suis dans la crainte, En toi je me confie. [5] Je me glorifierai en Dieu, en sa parole ; Je me confie en Dieu, je ne crains rien : Que peuvent me faire des hommes ? [6] Sans cesse ils portent atteinte à mes droits, Ils n'ont à mon égard que de mauvaises pensées. [7] Ils complotent, ils épient, ils observent mes traces, Parce qu'ils en veulent à ma vie. [8] C'est par l'iniquité qu'ils espèrent échapper : Dans ta colère, ô Dieu, précipite les peuples ! [9] Tu comptes les pas de ma vie errante ; Recueille mes larmes dans ton outre : Ne sont-elles pas inscrites dans ton livre ? [10] Mes ennemis reculent, au jour où je crie ; Je sais que Dieu est pour moi. [11] Je me glorifierai en Dieu, en sa parole ; Je me glorifierai en l'Éternel, en sa parole ; [12] Je me confie en Dieu, je ne crains rien : Que peuvent me faire des hommes ? [13] O Dieu ! je dois accomplir les vœux que je t'ai faits ; Je t'offrirai des actions de grâces. [14] Car tu as délivré mon âme de la mort, Tu as garanti mes pieds de la chute, Afin que je marche devant Dieu, à la lumière des vivants.

Proverbes, 10

lire Proverbes, 10
[23] Commettre le crime paraît un jeu à l'insensé, Mais la sagesse appartient à l'homme intelligent.

Evangile selon Marc, 3

lire Evangile selon Marc, 3

La mère et les frères de Jésus

 
Mt 12, 46 Comme Jésus s'adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler.
Lu 8, 19 La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver ; mais ils ne purent l'aborder, à cause de la foule.
[31] Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l'envoyèrent appeler. [32] La foule était assise autour de lui, et on lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. [33] Et il répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? [34] Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères. [35] Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère.

Evangile selon Marc, 4

lire Evangile selon Marc, 4

Le semeur et les terrains

 
Lu 8, 4 Une grande foule s'étant assemblée, et des gens étant venus de diverses villes auprès de lui, il dit cette parabole :
[1] Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer. Une grande foule s'étant assemblée auprès de lui, il monta et s'assit dans une barque, sur la mer. Toute la foule était à terre sur le rivage. [2] Il leur enseigna beaucoup de choses en paraboles, et il leur dit dans son enseignement : [3] Ecoutez. Un semeur sortit pour semer. [4] Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent. [5] Une autre partie tomba dans un endroit pierreux, où elle n'avait pas beaucoup de terre ; elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un sol profond ; [6] mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines. [7] Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l'étouffèrent, et elle ne donna point de fruit. [8] Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit qui montait et croissait, et elle rapporta trente, soixante, et cent pour un. [9] Puis il dit : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. [10] Lorsqu'il fut en particulier, ceux qui l'entouraient avec les douze l'interrogèrent sur les paraboles. [11] Il leur dit : C'est à vous qu'a été donné le mystère du royaume de Dieu ; mais pour ceux qui sont dehors tout se passe en paraboles, [12] afin qu'en voyant ils voient et n'aperçoivent point, et qu'en entendant ils entendent et ne comprennent point, de peur qu'ils ne se convertissent, et que les péchés ne leur soient pardonnés. [13] Il leur dit encore : Vous ne comprenez pas cette parabole ? Comment donc comprendrez-vous toutes les paraboles ? [14] Le semeur sème la parole. [15] Les uns sont le long du chemin, où la parole est semée ; quand ils l'ont entendue, aussitôt Satan vient et enlève la parole qui a été semée en eux. [16] Les autres, pareillement, reçoivent la semence dans les endroits pierreux ; quand ils entendent la parole, ils la reçoivent d'abord avec joie ; [17] mais ils n'ont pas de racine en eux-mêmes, ils manquent de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, ils y trouvent une occasion de chute. [18] D'autres reçoivent la semence parmi les épines ; ce sont ceux qui entendent la parole, [19] mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l'invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse. [20] D'autres reçoivent la semence dans la bonne terre ; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit, trente, soixante, et cent pour un.

La lampe sur le chandelier

 
Lu 8, 16 Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d'un vase, ou ne la met sous un lit ; mais il la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.
Mt 5, 15 et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
Lu 11, 33 Personne n'allume une lampe pour la mettre dans un lieu caché ou sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.
[21] Il leur dit encore : Apporte-t-on la lampe pour la mettre sous le boisseau, ou sous le lit ? N'est-ce pas pour la mettre sur le chandelier ? [22] Car il n'est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour. [23] Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende. [24] Il leur dit encore : Prenez garde à ce que vous entendez. On vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis, et on y ajoutera pour vous. [25] Car on donnera à celui qui a ; mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a.
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible

un site réalisé avec bon goût à Saint Jean d'Illac