La Bible

Lectures de la Bible
dimanche 26 janvier

Ce site vous propose le texte intégral de la Bible, dans la traduction de Louis Segonds (1910).

Un plan de lecture de la Bible sur une durée d'une année vous est proposé ici, avec chaque jour un extrait de l'Ancien Testament, un Psaume, un extrait des Proverbes et un extrait du Nouveau Testament.

Juges, 2

lire Juges, 2
[11] Les enfants d'Israël firent alors ce qui déplaît à l'Éternel, et ils servirent les Baals. [12] Ils abandonnèrent l'Éternel, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d'Égypte, et ils allèrent après d'autres dieux d'entre les dieux des peuples qui les entouraient ; ils se prosternèrent devant eux, et ils irritèrent l'Éternel. [13] Ils abandonnèrent l'Éternel, et ils servirent Baal et les Astartés. [14] La colère de l'Éternel s'enflamma contre Israël. Il les livra entre les mains de pillards qui les pillèrent, il les vendit entre les mains de leurs ennemis d'alentour, et ils ne purent plus résister à leurs ennemis. [15] Partout où ils allaient, la main de l'Éternel était contre eux pour leur faire du mal, comme l'Éternel l'avait dit, comme l'Éternel le leur avait juré. Ils furent ainsi dans une grande détresse. [16] L'Éternel suscita des juges, afin qu'ils les délivrassent de la main de ceux qui les pillaient. [17] Mais ils n'écoutèrent pas même leurs juges, car ils se prostituèrent à d'autres dieux, se prosternèrent devant eux. Ils se détournèrent promptement de la voie qu'avaient suivie leurs pères, et ils n'obéirent point comme eux aux commandements de l'Éternel. [18] Lorsque l'Éternel leur suscitait des juges, l'Éternel était avec le juge, et il les délivrait de la main de leurs ennemis pendant toute la vie du juge ; car l'Éternel avait pitié de leurs gémissements contre ceux qui les opprimaient et les tourmentaient. [19] Mais, à la mort du juge, ils se corrompaient de nouveau plus que leurs pères, en allant après d'autres dieux pour les servir et se prosterner devant eux, et ils persévéraient dans la même conduite et le même endurcissement.

Permanence des nations étrangères

[20] Alors la colère de l'Éternel s'enflamma contre Israël, et il dit : Puisque cette nation a transgressé mon alliance que j'avais prescrite à ses pères, et puisqu'ils n'ont point obéi à ma voix, [21] je ne chasserai plus devant eux aucune des nations que Josué laissa quand il mourut. [22] C'est ainsi que je mettrai par elles Israël à l'épreuve, pour savoir s'ils prendront garde ou non de suivre la voie de l'Éternel, comme leurs pères y ont pris garde. [23] Et l'Éternel laissa en repos ces nations qu'il n'avait pas livrées entre les mains de Josué, et il ne se hâta point de les chasser.

Juges, 3

lire Juges, 3
 
Jos 13, 1 Josué était vieux, avancé en âge. L'Éternel lui dit alors : Tu es devenu vieux, tu es avancé en âge, et le pays qui te reste à soumettre est très grand.
Jg 2, 1 Un envoyé de l'Éternel monta de Guilgal à Bokim, et dit : Je vous ai fait monter hors d'Égypte, et je vous ai amenés dans le pays que j'ai juré à vos pères de vous donner. J'ai dit : Jamais je ne romprai mon alliance avec vous ;
1Co 15, 33 Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.
[1] Voici les nations que l'Éternel laissa pour éprouver par elles Israël, tous ceux qui n'avaient pas connu toutes les guerres de Canaan. [2] Il voulait seulement que les générations des enfants d'Israël connussent et apprissent la guerre, ceux qui ne l'avaient pas connue auparavant. [3] Ces nations étaient : les cinq princes des Philistins, tous les Cananéens, les Sidoniens, et les Héviens qui habitaient la montagne du Liban, depuis la montagne de Baal Hermon jusqu'à l'entrée de Hamath. [4] Ces nations servirent à mettre Israël à l'épreuve, afin que l'Éternel sût s'ils obéiraient aux commandements qu'il avait prescrits à leurs pères par Moïse. [5] Et les enfants d'Israël habitèrent au milieu des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens ; [6] ils prirent leurs filles pour femmes, ils donnèrent à leurs fils leurs propres filles, et ils servirent leurs dieux.

Victoire d'Othniel sur le roi de Mésopotamie

 
Jg 2, 10 Toute cette génération fut recueillie auprès de ses pères, et il s'éleva après elle une autre génération, qui ne connaissait point l'Éternel, ni ce qu'il avait fait en faveur d'Israël.
Ps 106, 34 Ils ne détruisirent point les peuples Que l'Éternel leur avait ordonné de détruire.
Ap 3, 19 Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi.
[7] Les enfants d'Israël firent ce qui déplaît à l'Éternel, ils oublièrent l'Éternel, et ils servirent les Baals et les idoles. [8] La colère de l'Éternel s'enflamma contre Israël, et il les vendit entre les mains de Cuschan Rischeathaïm, roi de Mésopotamie. Et les enfants d'Israël furent asservis huit ans à Cuschan Rischeathaïm. [9] Les enfants d'Israël crièrent à l'Éternel, et l'Éternel leur suscita un libérateur qui les délivra, Othniel, fils de Kenaz, frère cadet de Caleb. [10] L'esprit de l'Éternel fut sur lui. Il devint juge en Israël, et il partit pour la guerre. L'Éternel livra entre ses mains Cuschan Rischeathaïm, roi de Mésopotamie, et sa main fut puissante contre Cuschan Rischeathaïm. [11] Le pays fut en repos pendant quarante ans. Et Othniel, fils de Kenaz, mourut.

Victoire d'Ehud sur Moab

 
Jg 2, 17 Mais ils n'écoutèrent pas même leurs juges, car ils se prostituèrent à d'autres dieux, se prosternèrent devant eux. Ils se détournèrent promptement de la voie qu'avaient suivie leurs pères, et ils n'obéirent point comme eux aux commandements de l'Éternel.
Hé 12, 6 Car le Seigneur châtie celui qu'il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils.
[12] Les enfants d'Israël firent encore ce qui déplaît à l'Éternel ; et l'Éternel fortifia Églon, roi de Moab, contre Israël, parce qu'ils avaient fait ce qui déplaît à l'Éternel. [13] Églon réunit à lui les fils d'Ammon et les Amalécites, et il se mit en marche. Il battit Israël, et ils s'emparèrent de la ville des palmiers. [14] Et les enfants d'Israël furent asservis dix-huit ans à Églon, roi de Moab. [15] Les enfants d'Israël crièrent à l'Éternel, et l'Éternel leur suscita un libérateur, Éhud, fils de Guéra, Benjamite, qui ne se servait pas de la main droite. Les enfants d'Israël envoyèrent par lui un présent à Églon, roi de Moab. [16] Éhud se fit une épée à deux tranchants, longue d'une coudée, et il la ceignit sous ses vêtements, au côté droit. [17] Il offrit le présent à Églon, roi de Moab : or Églon était un homme très gras. [18] Lorsqu'il eut achevé d'offrir le présent, il renvoya les gens qui l'avaient apporté. [19] Il revint lui-même depuis les carrières près de Guilgal, et il dit : O roi ! j'ai quelque chose de secret à te dire. Le roi dit : Silence ! Et tous ceux qui étaient auprès de lui sortirent. [20] Éhud l'aborda comme il était assis seul dans sa chambre d'été, et il dit : J'ai une parole de Dieu pour toi. Églon se leva de son siège. [21] Alors Éhud avança la main gauche, tira l'épée de son côté droit, et la lui enfonça dans le ventre. [22] La poignée même entra après la lame, et la graisse se referma autour de la lame ; car il ne retira pas du ventre l'épée, qui sortit par derrière. [23] Éhud sortit par le portique, ferma sur lui les portes de la chambre haute, et tira le verrou. [24] Quand il fut sorti, les serviteurs du roi vinrent et regardèrent ; et voici, les portes de la chambre haute étaient fermées au verrou. Ils dirent : Sans doute il se couvre les pieds dans la chambre d'été. [25] Ils attendirent longtemps ; et comme il n'ouvrait pas les portes de la chambre haute, ils prirent la clé et ouvrirent, et voici, leur maître était mort, étendu par terre. [26] Pendant leurs délais, Éhud prit la fuite, dépassa les carrières, et se sauva à Seïra. [27] Dès qu'il fut arrivé, il sonna de la trompette dans la montagne d'Éphraïm. Les enfants d'Israël descendirent avec lui de la montagne, et il se mit à leur tête. [28] Il leur dit : Suivez-moi, car l'Éternel a livré entre vos mains les Moabites, vos ennemis. Ils descendirent après lui, s'emparèrent des gués du Jourdain vis-à-vis de Moab, et ne laissèrent passer personne. [29] Ils battirent dans ce temps-là environ dix mille hommes de Moab, tous robustes, tous vaillants, et pas un n'échappa. [30] En ce jour, Moab fut humilié sous la main d'Israël. Et le pays fut en repos pendant quatre-vingts ans.

Victoire de Schamgar sur les Philistins

 
Jg 5, 6 Au temps de Schamgar, fils d'Anath, Au temps de Jaël, les routes étaient abandonnées, Et ceux qui voyageaient prenaient des chemins détournés.
Am 7, 14 Amos répondit à Amatsia : Je ne suis ni prophète, ni fils de prophète ; mais je suis berger, et je cultive des sycomores.
[31] Après lui, il y eut Schamgar, fils d'Anath. Il battit six cents hommes des Philistins avec un aiguillon à bœufs. Et lui aussi fut un libérateur d'Israël.

Psaumes, 94

lire Psaumes, 94

Jugement des insensés

 
Ps 10, 1 Pourquoi, ô Éternel ! te tiens-tu éloigné ? Pourquoi te caches-tu au temps de la détresse ?
Ps 5, 1 Au chef des chantres. Avec les flûtes. Psaume de David.
Ps 7, 7 Lève-toi, ô Éternel ! dans ta colère, Lève-toi contre la fureur de mes adversaires, Réveille-toi pour me secourir, ordonne un jugement !
Job 19, 29 Craignez pour vous le glaive : Les châtiments par le glaive sont terribles ! Et sachez qu'il y a un jugement.
Na 1, 2 L'Éternel est un Dieu jaloux, il se venge ; L'Éternel se venge, il est plein de fureur ; L'Éternel se venge de ses adversaires, Il garde rancune à ses ennemis.
[1] Dieu des vengeances, Éternel ! Dieu des vengeances, parais ! [2] Lève-toi, juge de la terre ! Rends aux superbes selon leurs œuvres ! [3] Jusques à quand les méchants, ô Éternel ! Jusques à quand les méchants triompheront-ils ? [4] Ils discourent, ils parlent avec arrogance ; Tous ceux qui font le mal se glorifient. [5] Éternel ! ils écrasent ton peuple, Ils oppriment ton héritage ; [6] Ils égorgent la veuve et l'étranger, Ils assassinent les orphelins. [7] Et ils disent : L'Éternel ne regarde pas, Le Dieu de Jacob ne fait pas attention ! [8] Prenez-y garde, hommes stupides ! Insensés, quand serez-vous sages ? [9] Celui qui a planté l'oreille n'entendrait-il pas ? Celui qui a formé l'œil ne verrait-il pas ? [10] Celui qui châtie les nations ne punirait-il point, Lui qui donne à l'homme l'intelligence ? [11] L'Éternel connaît les pensées de l'homme, Il sait qu'elles sont vaines. [12] Heureux l'homme que tu châties, ô Éternel ! Et que tu instruis par ta loi, [13] Pour le calmer aux jours du malheur, Jusqu'à ce que la fosse soit creusée pour le méchant ! [14] Car l'Éternel ne délaisse pas son peuple, Il n'abandonne pas son héritage ; [15] Car le jugement sera conforme à la justice, Et tous ceux dont le cœur est droit l'approuveront. [16] Qui se lèvera pour moi contre les méchants ? Qui me soutiendra contre ceux qui font le mal ? [17] Si l'Éternel n'était pas mon secours, Mon âme serait bien vite dans la demeure du silence. [18] Quand je dis : Mon pied chancelle ! Ta bonté, ô Éternel ! me sert d'appui. [19] Quand les pensées s'agitent en foule au dedans de moi, Tes consolations réjouissent mon âme. [20] Les méchants te feraient-ils siéger sur leur trône, Eux qui forment des desseins iniques en dépit de la loi ? [21] Ils se rassemblent contre la vie du juste, Et ils condamnent le sang innocent. [22] Mais l'Éternel est ma retraite, Mon Dieu est le rocher de mon refuge. [23] Il fera retomber sur eux leur iniquité, Il les anéantira par leur méchanceté ; L'Éternel, notre Dieu, les anéantira.

Proverbes, 13

lire Proverbes, 13
[19] Un désir accompli est doux à l'âme, Mais s'éloigner du mal fait horreur aux insensés. [20] Celui qui fréquente les sages devient sage, Mais celui qui se plaît avec les insensés s'en trouve mal.

Evangile selon Luc, 7

lire Evangile selon Luc, 7

Jésus dans la maison de Simon le pharisien

Le repas chez Simon le Pharisien
Le repas chez Simon le Pharisien
 
Mt 26, 1 Lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples :
Jn 12, 1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu'il avait ressuscité des morts.
Mt 11, 28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.
Jn 6, 37 Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi ;
[36] Un pharisien pria Jésus de manger avec lui. Jésus entra dans la maison du pharisien, et se mit à table. [37] Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre plein de parfum, [38] et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait ; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum. [39] Le pharisien qui l'avait invité, voyant cela, dit en lui-même : Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c'est une pécheresse. [40] Jésus prit la parole, et lui dit : Simon, j'ai quelque chose à te dire. -Maître, parle, répondit-il. - [41] Un créancier avait deux débiteurs : l'un devait cinq cents deniers, et l'autre cinquante. [42] Comme ils n'avaient pas de quoi payer, il leur remit à tous deux leur dette. Lequel l'aimera le plus ? [43] Simon répondit : Celui, je pense, auquel il a le plus remis. Jésus lui dit : Tu as bien jugé. [44] Puis, se tournant vers la femme, il dit à Simon : Vois-tu cette femme ? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as point donné d'eau pour laver mes pieds ; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes, et les a essuyés avec ses cheveux. [45] Tu ne m'as point donné de baiser ; mais elle, depuis que je suis entré, elle n'a point cessé de me baiser les pieds. [46] Tu n'as point versé d'huile sur ma tête ; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds. [47] C'est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés : car elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui on pardonne peu aime peu. [48] Et il dit à la femme : Tes péchés sont pardonnés. [49] Ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes : Qui est celui-ci, qui pardonne même les péchés ? [50] Mais Jésus dit à la femme : Ta foi t'a sauvée, va en paix.

Evangile selon Luc, 8

lire Evangile selon Luc, 8

Les femmes qui accompagnaient Jésus

Marie Madeleine
Marie Madeleine
 
Mc 15, 40 Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le mineur et de Joses, et Salomé,
[1] Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu. [2] Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été guéries d'esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons, [3] Jeanne, femme de Chuza, intendant d'Hérode, Susanne, et plusieurs autres, qui l'assistaient de leurs biens.
 
 

© Dieu et consorts - plan de la Bible

un site réalisé avec bon goût à Saint Jean d'Illac